NOUVELLES

Le stade surnommé «l'éléphant blanc» de Cuiaba est fermé d'urgence

22/01/2015 01:59 EST | Actualisé 24/03/2015 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Un nouveau stade situé dans la ville de Cuiaba, dans l'Ouest du Brésil, a été fermé pour des «réparations d'urgence» sept mois seulement après avoir été le théâtre de quatre matchs de la Coupe du monde de soccer masculin.

Les représentants de l'État brésilien de Mato Grosso ont déclaré jeudi que l'Arena Pantanal, qui a coûté 230 millions $ à bâtir, était fermé «afin de régler plusieurs vices de construction pour assurer la sécurité des utilisateurs».

Parmi les problèmes rencontrés, on note des fuites d'eau.

Le Brésil a dépensé environ 3 milliards $ — 90 pour cent provenant des fonds publics — pour bâtir et rénover 12 stades de soccer. Les dirigeants brésiliens ont été vertement critiqués pour la mauvaise planification des travaux et avoir bâti quatre «éléphants blancs», dont celui de Cuiaba. Plusieurs d'entre eux n'ont plus de vocation depuis la Coupe du monde de soccer, ce qui nuit à leur rentabilité.

PLUS:pc