NOUVELLES

Nigeria: Boko Haram revendique le massacre de Baga, qui a fait 2000 morts

21/01/2015 08:47 EST | Actualisé 23/03/2015 05:12 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
YOLA, NIGERIA - DECEMBER 06: Local hunter known as Vigilante armed with locally made gun is seen on a pick up truck in Yola city of Adamawa State in Nigeria before he moves to border region between Nigeria and Cameroon to support Nigerian army fighting with Boko Haram militants on December 06, 2014. (Photo by Mohammed Elshamy/Anadolu Agency/Getty Images)

MAIDUGURI, Nigeria - Le leader du groupe Boko Haram, Abubakar Shekau, revendique le massacre de 2000 personnes à Baga, une ville du nord-est du Nigeria, et menace de perpétrer d'autres actes de violence.

Quelque 3700 maisons et commerces ont aussi été détruits lors de l'attaque du 3 janvier, selon Amnesty International. La ville se trouve près de la frontière avec le Cameroun.

Shekau revendique la responsabilité de cette attaque dans une vidéo mise en ligne mardi sur YouTube.

La vidéo montre aussi des armes militaires qui auraient été saisies sur une base militaire de Baga. Shekau promet ensuite que la violence ne fait que commencer et qu'il entend détruire la politique et la démocratie au Nigeria.

Le pays se prépare à la tenue d'élections présidentielles le 14 février.

Le massacre de Baga a donné lieu à un tollé international de protestations sans précédent depuis que Boko Haram a kidnappé quelque 300 écolières en avril dernier. L'armée nigériane a été incapable de secourir les 219 jeunes femmes qui sont toujours détenues.

Des ministres régionaux des Affaires étrangères étaient réunis au Niger mercredi pour discuter de la création d'une force multinationale pour combattre les djihadistes.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ce que vous devez savoir sur Boko Haram