NOUVELLES

Le TSX bondit de plus de 250 points après la baisse inattendue du taux directeur

21/01/2015 04:59 EST | Actualisé 23/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mercredi en forte hausse à la suite du coup de théâtre de la Banque du Canada, qui a annoncé une réduction de son taux d'intérêt directeur alors que la vaste majorité des observateurs s'attendaient au statu quo.

L'indice composé S&P/TSX a bondi de 251,98 points pour terminer la séance avec 14 560,42 points.

Le dollar canadien a quant à lui plongé de 1,53 cent US à 81,07 cents US après que la banque centrale eut réduit d'un quart de point son taux directeur à 0,75 pour cent, une décision attribuée à la dégringolade du cours du pétrole brut.

La vaste majorité des acteurs des marchés s'attendaient à ce que la banque laisse son taux à un pour cent, où il se trouvait depuis septembre 2010.

Le cours du baril de pétrole a plongé de 55 pour cent depuis juin en raison d'une surabondance des réserves. Son déclin s'est accéléré à la fin novembre, lorsque les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ont décidé de ne pas réduire leur production pour soutenir les prix.

Le secteur de l'énergie a avancé mercredi de 3,15 pour cent, pendant que le cours du brut prenait 1,31 $ US à 47,78 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Les opérateurs se sont notamment penchés sur les secteurs du TSX qui pourraient bénéficier de la faiblesse du huard. Les producteurs énergétiques profitent de la dépréciation de la devise canadienne puisqu'elle rend la production canadienne moins dispendieuse par rapport à celle des États-Unis.

Les titres industriels devraient aussi profiter du fait que le dollar a perdu plus de 2 cents US ces deux derniers jours, mais il faut généralement attendre 18 à 24 mois avant qu'un impact soit perceptible.

Les principaux indices boursiers de New York ont grimpé après que le Wall Street Journal eut indiqué que le conseil de la Banque centrale européenne proposait un programme substantiel d'assouplissement quantitatif qui porterait sur d'importantes rondes d'achats d'obligations gouvernementales.

Selon le quotidien américain, la banque centrale allongerait environ 50 milliards d'euros par mois pour ce programme.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 39,05 points à 17 554,28 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 9,57 points à 2032,12 points et que l'indice composé du Nasdaq a gagné 12,57 points à 4667,42 points.

Ailleurs sur le TSX, le groupe des métaux et minerais diversifiés a avancé de 5,67 pour cent, pendant que le cours du cuivre gagnait 2 cents US à 2,61 $ US la livre à New York.

La plupart des secteurs du parquet torontois ont progressé, ceux de l'industrie et de la finance ayant notamment pris 1,5 pour cent chacun.

Le secteur aurifère s'est emparé de 0,67 pour cent même si le prix du lingot d'or a effacé 50 cents US à 1293,70 $ US l'once à New York.

Les actions du groupe des télécommunications ont terminé la journée sur le repli le plus important du parquet, soit 1,7 pour cent.

PLUS:pc