NOUVELLES

Grève chez Veolia: le transport en commun peu touché sur la Rive-Sud

21/01/2015 06:33 EST | Actualisé 21/01/2015 07:46 EST
Mihajlo Maricic via Getty Images

Malgré une grève des 72 chauffeurs d'autobus de la compagnie Veolia, un sous-traitant de TransDev, qui gère notamment les réseaux d'autobus de Sainte-Julie et du Conseil intermunicipal de transport (CIT) Roussillon, les usagers du transport en commun de la Rive-Sud de Montréal peuvent prendre leur autobus presque comme à la normale ce matin.

Veolia avait d'abord annoncé que les résidents de Delson, de Saint-Constant, de Sainte-Catherine, de Sainte-Julie et de Longueuil désirant se rendre en autobus au 1000 de la Gauchetière, au centre-ville de Montréal, seraient privés de transport en commun aujourd'hui.

Pour éviter que cela se produise, les villes visées ont simplement fait appel à une compagnie privée de chauffeurs.

Des syndiqués ont bloqué la sortie des véhicules à Delson ce matin. La police est intervenue. Les grévistes se contentent maintenant de retarder les départs express pour Montréal d'environ 5 minutes.

Sur les circuits locaux, c'est la desserte hors pointe qui s'applique, ce qui signifie que les autobus ne s'arrêtent pas à tous les arrêts.

Les chauffeurs de Veolia protestent contre la lenteur des négociations de leur nouveau contrat de travail. Celles-ci achoppent principalement sur la question des salaires. Les salariés demandent entre autres la parité avec les autres chauffeurs qui travaillent sur la Rive-Sud. Leur salaire serait de 10 à 15 % inférieur.

Les chauffeurs affirment qu'ils poursuivront la grève tant qu'il n'y aura pas d'entente.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter