NOUVELLES

Des antiquités italiennes sont retrouvées en Suisse

21/01/2015 01:08 EST | Actualisé 23/03/2015 05:12 EDT

ROME - Des perquisitions menées dans des entrepôts en Suisse ont permis de retrouver un véritable trésor d'antiquités qui avaient été pillées en Italie.

Les entrepôts appartiennent à un marchand sicilien d'oeuvres d'art.

La police estime à environ 50 millions d'euros la valeur des 5361 vases, cratères, statues de bronze et fresques qui ont été retrouvés.

Les oeuvres d'art, qui datent du 8e siècle av. J.-C. au 3e siècle, ont été présentées mercredi au musée romain Terme di Diocleziano. Elles pourraient être exposées au public avant d'être envoyées vers des musées du sud de l'Italie, d'où elles sont originaires.

Un général de la police italienne a indiqué qu'il s'agit, de loin, de la plus importante rafle jamais réalisée en terme de quantité et de qualité.

Les objets ont été retrouvés dans le cadre d'une enquête sur le marchand d'oeuvres d'art Gianfranco Becchina et sa femme, qui sont soupçonnés d'appartenir à un réseau international de trafiquants d'oeuvres d'art.

M. Becchina a été libéré après l'expiration du délai de prescription mais l'enquête a démontré, selon les policiers, que des faux papiers avaient été associés aux oeuvres d'art, pour que les collectionneurs et les musées puissent les acheter en toute bonne foi.

L'enquête pourrait même permettre de retrouver des objets actuellement présentés par des musées du monde bernés par M. Becchina et ses complices.

PLUS:pc