NOUVELLES

Cinq choses à retenir au sujet de la baisse du taux directeur

21/01/2015 03:55 EST | Actualisé 23/03/2015 05:12 EDT

OTTAWA - La Banque du Canada a abaissé mercredi son taux d'intérêt directeur d'un quart de point à 0,75 pour cent pour atténuer l'impact du plongeon du cours pétrole brut.

Voici cinq choses à retenir au sujet de cette annonce:

— La Banque du Canada estime que la faiblesse des prix du pétrole est, dans l'ensemble, un élément négatif pour l'économie canadienne.

— En réduisant sa cible pour le taux de financement à un jour, la banque centrale tente de faire reculer les taux d'intérêt des grandes banques, afin qu'il soit moins coûteux pour les entreprises d'emprunter de l'argent pour faire croître leurs activités.

— Une réduction du taux directeur de la banque centrale entraîne généralement une baisse des taux d'intérêt des hypothèques à taux variables, des marges de crédit et d'autres prêts, ce qui encourage les consommateurs à dépenser davantage.

— Le dollar canadien a immédiatement retraité de plus de 1,5 cent US vis-à-vis du billet vert américain. Une dépréciation du huard rend les biens canadiens moins dispendieux pour leurs acheteurs américains, ce qui stimule les exportations mais augmente aussi le coût des importations.

— La Banque du Canada appuie ses décisions sur un baril de pétrole à 60 $ US le baril. Celui-ci s'échangeait mercredi en deçà de 50 $ US. Si le cours du pétrole reste aussi bas, la banque centrale prévient que l'économie connaîtra une croissance encore plus lente que celle évoquée dans ses prévisions.

PLUS:pc