NOUVELLES

L'armée camerounaise libère un otage allemand de Boko Haram

21/01/2015 08:47 EST | Actualisé 21/01/2015 09:02 EST
Anadolu Agency via Getty Images
YOLA, NIGERIA DECEMBER 06: Local hunter known as Vigilante armed with locally made gun and knife is seen on a pick up truck in Yola city of Adamawa State in Nigeria before they move to border region between Nigeria and Cameroon to support Nigerian army fighting with Boko Haram militants on December 06, 2014. (Photo by Mohammed Elshamy/Anadolu Agency/Getty Images)

Un otage allemand enlevé en juillet 2014 par le groupe islamiste nigérian Boko Haram a été libéré au cours d'une opération de l'armée camerounaise avec le soutien "de pays amis", a annoncé mercredi dans un communiqué la présidence camerounaise.

Le président Paul Biya "annonce qu'une opération spéciale des forces armées camerounaises et des services des pays amis a abouti cette nuit à la libération de Nitsch Eberhard Robert, citoyen allemand enlevé en juillet 2014 au Nigeria par la secte Boko Haram qui le détenait en otage depuis lors", précise le texte.

A Berlin, le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Martin Schaefer, a confirmé lors d'une conférence de presse la libération de l’otage allemand au Nigeria, précisant qu’il se trouvait désormais à Yaoundé.

Le gouvernement fédéral (allemand) avait mis en place une cellule de crise qui a déployé beaucoup d’efforts pour travailler sur ce cas", a précisé M. Schaefer, qui a adressé des remerciements particuliers au gouvernement du Cameroun "pour son excellente coopération".

Le communiqué de la présidence camerounaise ne donne aucun détail sur "l'opération" qui a permis cette libération, mais le président "réitère ses félicitations aux forces armées et aux services de sécurité pour leur détermination, leur vaillance et leur efficacité dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram".

"Le président remercie tous ceux qui ont oeuvré de près ou de loin en faveur de ce dénouement heureux et notamment le gouvernement de la République fédérale allemande pour sa précieuse contribution", poursuit le texte.

Cette libération survient alors que le groupe islamiste multiplie les incursions en territoire camerounais et alors que le Tchad déploie ses troupes dans le nord du Cameroun avec l'objectif de combattre Boko Haram au Cameroun et au Nigeria.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ce que vous devez savoir sur Boko Haram