NOUVELLES

Un premier ministre désigné à l'Île-du-Prince-Édouard, pour remplacer Ghiz

20/01/2015 05:37 EST | Actualisé 22/03/2015 05:12 EDT

CHARLOTTETOWN - C'est finalement un ancien président de l'université de l'Île-du-Prince-Édouard qui deviendra chef du Parti libéral de cette province — et, du coup, premier ministre désigné.

Wade MacLauchlan a été le seul candidat dans la course à la direction du parti, qui a pris officiellement fin mardi. Il sera élu par acclamation lors du congrès à la direction du parti, les 20 et 21 février à Charlottetown, et deviendra par la suite premier ministre désigné de la province.

M. MacLauchlan avait posé sa candidature en novembre dernier, peu après que le premier ministre Robert Ghiz a annoncé son départ de la vie politique provinciale.

Robert Ghiz, qui dirigeait le Parti libéral depuis 12 ans et la province depuis sept ans, a surpris tout le monde, le 13 novembre, en indiquant qu'«il n'était pas bon de s'éterniser au pouvoir». Il quittait la politique active à ce moment-là afin de laisser à son successeur assez de temps pour se préparer au prochain scrutin provincial, prévu en octobre — mais qui pourrait être devancé ou reporté à cause des élections fédérales, attendues le 19 octobre. Il laissait alors un Parti libéral en très bonne position, avec 23 élus sur 27 à l'Assemblée législative.

Fils de Joe Ghiz, premier ministre de l'île de 1986 à 1993, Robert Ghiz avait auparavant été conseiller du premier ministre libéral Jean Chrétien pour le Canada atlantique. Il est un bon ami du chef libéral actuel, Justin Trudeau, et plusieurs ont vu dans son départ de la scène provinciale la première étape vers un saut à Ottawa. Lorsqu'il a annoncé son départ, il n'a d'ailleurs pas exclu un tel scénario — mais pas en 2015, a-t-il dit.

PLUS:pc