NOUVELLES

Malgré des taux de change défavorables, Johnson & Johnson surpasse les attentes

20/01/2015 12:54 EST | Actualisé 22/03/2015 05:12 EDT

TRENTON, États-Unis - Le géant des soins de santé Johnson & Johnson a vu son bénéfice reculer de 28 pour cent au quatrième trimestre, alors que ses ventes reculaient à l'étranger, ce que la société a essentiellement attribué à des taux de change défavorables et à une baisse des revenus dans ses activités de biens de consommation et d'appareils médicaux.

Le fabricant de l'antidouleur Tylenol, de médicaments vendus sous ordonnance et de remplacements d'articulations a surpassé les attentes des analystes pour son bénéfice net ajusté, mais il a déçu du côté des revenus.

Malgré tout, il a affiché un bond de 10 pour cent dans ses ventes de médicaments vendus sous ordonnance. Ces dernières ont été alimentées par la croissance en popularité de nouveaux traitements contre l'hépatite C et pour prévenir l'accident vasculaire cérébral, ainsi que des traitements contre les déficiences immunitaires.

Johnson & Johnson a en outre ajusté ses prévisions pour l'ensemble de 2015 et mise sur un bénéfice par action d'entre 6,12 $ US et 6,27 $ US — ce qui est largement supérieur au profit ajusté de 5,52 $ US par action généré pour l'exercice 2014.

La société établie à New Brunswick, au New Jersey, a affiché mardi un bénéfice net de 2,52 milliards $ US, soit 89 cents US par action, pour son quatrième trimestre, comparativement à celui de 3,52 milliards $ US, ou 1,23 $ US par action, réalisé lors de la même période un an plus tôt, alors que les résultats étaient gonflés par un gain fiscal.

En excluant des frais non récurrents liés à des litiges, des acquisitions et la recherche, le bénéfice ajusté s'est chiffré à 3,61 milliards $ US, soit 1,27 $ US par action. Les analystes misaient en moyenne sur un bénéfice ajusté par action de 1,25 $ US, selon les prévisions recueillies par la firme FactSet.

Les revenus totaux ont atteint 18,25 milliards $ US, ce qui représente une baisse de 0,6 pour cent par rapport à ceux de 18,36 milliards $ US de l'an dernier. Les analystes attendaient un meilleur chiffre d'affaires, de 18,56 milliards $ US.

Les ventes des médicaments vendus sous ordonnance, le plus grand segment d'affaires de Johnson & Johnson, a bondi à 7,99 milliards $ US, par rapport à 7,3 milliards $ US au même trimestre de l'année précédente.

La société a cependant noté que les taux de change défavorables avaient fait reculer les revenus de 7,9 pour cent. Les ventes d'appareils médicaux ont reculé de neuf pour cent à 6,65 milliards $ US tandis que celles des produits de consommation, comme le shampooing pour bébé ou les pansements Band-Aid, ont diminué de 3,9 pour cent à 3,61 milliards $ US.

PLUS:pc