NOUVELLES

Kenya: le terrain de jeu appartient à l'école, dit un ministre

20/01/2015 09:14 EST | Actualisé 22/03/2015 05:12 EDT

NAIROBI, Kenya - Le ministre kényan de la Sécurité intérieure a déclaré mardi qu'un terrain de jeu que se disputent une école et un promoteur immobilier, et où la police a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des écoliers lundi, appartient en fait à l'école.

Le ministre Joseph Ole Nkaissery a ordonné mardi au promoteur de démolir le mur érigé autour du terrain de jeu que l'école primaire Langata Road utilise depuis 40 ans.

Les enfants avaient manifesté lundi contre la confiscation de leur terrain de jeu.

La décision de la police d'utiliser des gaz lacrymogènes pour les disperser a été condamnée à travers le pays.

Des images diffusées par la télévision montraient des jeunes se tordant de douleur, criant ou toussant après avoir respiré du gaz.

Le chef intérimaire de la police kényane, Samuel Arachi, a plus tard annoncé la suspension du policier responsable de la situation.

PLUS:pc