NOUVELLES
27/01/2014 10:44 EST | Actualisé 12/01/2016 10:24 EST

Investir dans un REER, combien ça coûte?

Shutterstock
piggy bank a young woman is...

Il n’y a rien de gratuit lorsqu’il est question d’investissement. Ainsi, non seulement vous faut-il choisir des placements sûrs qui rapportent, mais vous devez aussi tenter de réduire le coût de ces investissements.

Le prix d’une part de fonds communs de placement oscille entre 1 % du capital investi pour les fonds d’obligations à plus de 2,5 % pour les fonds d’actions. Ces « frais de gestion » sont perçus sur une base annuelle et déduits directement de votre investissement.

Les rendements affichés par les institutions financières dans leur publicité de fonds communs sont calculés en tenant compte des frais de gestion.

Ainsi, un investissement de 5000 dollars dans un fonds d’action coûtera 125 $ par année.

À ce coût s’ajoute l’inflation. Il faut tenir compte de l’inflation lorsqu’on investit, puisque cela permet de faire en sorte que les sommes investies vous permettront de conserver votre pouvoir d’achat. En clair, il faut que le dollar que vous investissez aujourd’hui ait la même valeur lorsque vous l’utiliserez.

Avec une inflation moyenne de 2 % par année, notre placement hypothétique dans un fonds d’action doit donc rapporter au moins 4,5 % par année pour que vous commenciez à faire de l’argent.

Et si vous choisissez d’emprunter pour investir, il faut ajouter le coût de l’emprunt à votre facture finale. Avec un taux d’intérêt actuel qui est d’environ 6 % actuellement pour les prêts REER des institutions financières, il faut donc un rendement annuel moyen de plus de 10 % (frais de gestion + inflation + coût de l’emprunt) pour que votre cotisation REER vous rapporte plus qu’elle ne vous coûte !

À lire aussi: Qu'est-ce qu'un REER? Le REER pour les nuls

Voir aussi:


Comment économiser à l'épicerie?


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter