NOUVELLES

Terre-Neuve-et-Labrador se retire de tout accord commercial sur les pêcheries

19/01/2015 12:48 EST | Actualisé 21/03/2015 05:12 EDT

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Terre-Neuve-et-Labrador se retire de tout accord commercial et de toute négociation sur des ententes futures, parce que le gouvernement fédéral n'aurait pas respecté ses engagements en matière d'aide au secteur des pêcheries dans la province.

Le gouvernement provincial soutient qu'Ottawa avait promis de verser 280 millions $ si Terre-Neuve abandonnait ses exigences minimales de production dans les usines de transformation du poisson, dans le cadre des ententes de libre-échange conclues avec l'Europe.

Le ministre provincial de l'Entreprise, Darin King, a indiqué qu'il avait prévenu le ministre fédéral du Commerce international, Ed Fast, que sa province ne participerait plus aux ententes commerciales déjà conclues, et qu'elle se retirait de toutes négociations en cours.

Le gouvernement fédéral avait annoncé l'allocation de sommes d'argent — non précisées — aux acteurs de l'industrie des pêches qui seraient pénalisés par l'Accord économique et commercial global, conclu l'année dernière avec l'Union européenne.

Mais Ottawa avait aussi prévenu que ces pertes financières devraient être documentées, et que le gouvernement fédéral n'avait jamais promis un «chèque en blanc» à la province.

PLUS:pc