NOUVELLES

NFL: une fin de saison dure à avaler pour les Packers de Green Bay

19/01/2015 08:42 EST | Actualisé 21/03/2015 05:12 EDT

GREEN BAY, États-Unis - Le demi de sûreté Micah Hyde n'a pas voulu regarder de faits saillants.

L'ailier espacé Randall Cobb a comparé ça à un cauchemar.

Le garde Josh Sitton aurait souhaité ne pas participer aux éliminatoires tout court, s'il avait su le dénouement.

Avant que les Packers puissent passer en mode saison morte, ils doivent s'affranchir du cruel revers face aux Seahawks, qui sont restés les champions de la Nationale. Cela ne se fera pas si aisément.

«Ça va être dur, a dit Sitton alors que les siens vidaient leurs casiers au Lambeau Field, lundi. Ça donne l'impression que les sept derniers mois n'ont servi à rien.»

Le quart Aaron Rodgers a connu une saison exceptionnelle, guidant les Packers à un titre de section pour la quatrième année de suite.

Après une fiche de 12-4 en saison régulière, l'équipe a écarté Dallas avant de manquer de finition à Seattle, s'inclinant 28-22.

Les Packers menaient 16-0 à la demie et 19-7 en début de quatrième quart. Même après l'incursion payante d'une verge de Russell Wilson, avec 2:09 au cadran, ils étaient encore aux commandes, 19-14.

En début de match, le groupe de Mike McCarthy aurait pu se distancer davantage avec plus d'opportunisme: deux fois au premier quart, on a dû se contenter de courts placements à la suite de profondes percées.

Et avec moins de sept minutes à écouler au match, Green Bay a dû dégager deux fois d'affilée après seulement trois jeux.

«Il y a une dizaine de jeux que s'ils tournaient en notre faveur, la victoire était à nous, a confié Sitton. Nous avons été les meilleurs pendant tout le match sauf trois minutes.»

PLUS:pc