NOUVELLES

Les Colts sont déçus de leur fin de saison, mais voient l'avenir d'un bon oeil

19/01/2015 08:34 EST | Actualisé 21/03/2015 05:12 EDT

INDIANAPOLIS - Les Colts d'Indianapolis ont pris une feuille du livre de jeux de Bill Belichick lundi.

Ils ont déjà hâte à la prochaine saison.

Ils aimeraient aussi en emprunter une autre — celle qui explique comment atteindre le Super Bowl.

Moins de 24 heures après une autre humiliante défaite en éliminatoires contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les joueurs et les entraîneurs des Colts ont surmonté leur déception et regardé le bon côté des choses. Leur équipe, l'une des plus jeunes de la NFL, est promise à un bel avenir.

«Nous sommes près du but, et chaque saison nous nous en approchons, a dit l'ailier défensif Cory Redding alors qu'il vidait son casier dans le vestiaire des Colts. L'an prochain, nous franchirons une autre étape.»

Pour atteindre cet objectif, les Colts (13-6) savent qu'ils ne peuvent conserver le statu quo.

Après avoir enregistré trois saisons consécutives de 11 victoires, deux titres consécutifs de la section Sud de l'Association américaine et s'être approchés un peu plus du Super Bowl à chacune des trois premières campagnes d'Andrew Luck dans le circuit Goodell, les Colts ont de nouveau cédé devant les Patriots dans un duel à sens unique de 45-7 lors du match de championnat de l'Association américaine dimanche.

Si Luck a excellé derrière une impressionnante ligne à l'attaque au cours des deux dernières saisons, le jeu au sol des Colts a éprouvé beaucoup plus d'ennuis à se déployer.

En défensive, les Colts n'ont toujours pas trouvé de solution pour freiner le jeu au sol des Patriots.

Cette combinaison a contraint le propriétaire des Colts Jim Irsay à déclarer aux journalistes dimanche soir que son club devait être «plus coriace» afin de poursuivre son ascension, trois ans seulement après avoir compilé une fiche de 2-14 forçant Irsay à entamer un processus de reconstruction.

L'entraîneur-chef Chuck Pagano a admis que ce sont des facettes sur lesquelles les Colts devront s'attarder au cours des prochains mois, s'ils veulent un jour venir à bout de leur bête noire.

Et ne vous trompez pas — ces décisions seront prises en fonction des Patriots, qui ont défait Luck quatre fois d'affilée par un score total de 189-73.

Pagano jure que les Colts trouveront une façon de surmonter cet obstacle.

«C'est un club en progression, a rappelé Pagano. Comme nous en avons été témoins dans ce match, nous reconnaissons que certains problèmes doivent être réglés, et ils le seront... Nous frappons à la porte, et nous devons maintenant trouver une façon de la défoncer.»

PLUS:pc