NOUVELLES

La tombe grecque contient au moins cinq corps

19/01/2015 12:09 EST | Actualisé 21/03/2015 05:12 EDT

ATHÈNES, Grèce - Des ossements humains retrouvés dans une splendide tombe du nord de la Grèce sont ceux d'au moins cinq personnes, dont une femme âgée et un bébé, ont révélé lundi des responsables grecs.

L'excavation entreprise il y a trois mois à Amphipolis, à 600 kilomètres au nord d'Athènes, a mis à jour trois chambres voûtées derrière une facade ornée de trois sphinx de marbre.

À l'intérieur, les archéologues ont découvert deux gigantesques statues de jeunes femmes et une mosaïque qui illustre l'enlèvement de la déesse Perséphone par Hades, le roi des enfers.

On ne sait pas quand les cinq individus sont morts ou quand ils ont été enterrés, ni même si la tombe avait été construite pour eux.

La tombe, qui a été entièrement pillée, aurait été construite entre 325 avant Jésus-Christ — deux ans avant la mort d'Alexandre le Grand — et 300 av. J.-C., mais certains archéologues croient qu'elle pourrait être nettement plus ancienne.

Des experts spéculent qu'elle pourrait avoir été construite pour un général ou un proche d'Alexandre, qui a lui-même été inhumé en Égypte.

L'annonce de lundi révèle que les ossements sont ceux d'une sexagénaire qui souffrait d'ostéoporose et de problèms hormonaux; de deux hommes âgés entre 35 et 45 ans, dont le plus jeune avait été poignardé à mort; d'un nouveau-né de sexe indéterminé; et d'un quatrième adulte dont la dépouille, contrairement aux autres, avait été incinérée.

D'autres tests sont attendus pour mesurer l'âge des restes et déterminer si les morts étaient parents.

L'archéologue en chef, Katerina Peristeri, a admis que la principale chambre funéraire a été pillée de fonds en combles.

L'emplacement de la tombe d'Alexandre le Grand est inconnu et demeure un des principaux mystères de l'archéologie moderne. Ses généraux se sont disputés son empire pendant plusieurs années suivant sa mort, un période pendant laquelle sa mère, sa veuve, son fils et son demi-frère ont tous été assassinés — principalement dans la région d'Amphipolis.

PLUS:pc