NOUVELLES

Ski acro: Justine Dufour-Lapointe triomphe en bosses aux championnats mondiaux

18/01/2015 10:18 EST | Actualisé 20/03/2015 05:12 EDT

KREISCHBERG, Autriche - Justine Dufour-Lapointe a remporté l'or en bosses aux championnats mondiaux de ski acrobatique, dimanche.

Après sa troisième place il y a deux ans à Voss, en Norvège, la Montréalaise a triomphé devant l'Américaine Hannah Kearney, cette fois-ci.

«Je suis extrêmement contente de la façon dont j'ai skié, a confié la gagnante. Je voulais un équilibre entre aller vite et rester compacte. Je suis restée calme, concentrée et dans ma zone, et là je suis la fille la plus heureuse. Pour moi c'était un rêve de remporter les championnats du monde. Après les Olympiques, il y a les Mondiaux. C'est un titre que j'espérais avoir depuis un moment et de voir ça se concrétiser, c'est un rêve accompli.»

La championne des derniers Jeux olympiques a obtenu 87,25 points, contre 85,66 pour Kearney, qui avait prévalu aux Mondiaux l'an dernier.

Dufour-Lapointe dit avoir grandement bénéficié de l'expérience vécue à Sotchi.

«J'ai beaucoup grandi depuis les Jeux, qui étaient une expérience incroyable, a t-elle confié. J'ai pris de la maturité, j'ai appris beaucoup et ça sert présentement. Je me sens en contrôle de mes moyens et je suis capable d'entrer dans une zone que j'ai découverte aux Jeux et en travaillant. Je crois que c'est ça qui m'aide.»

L'athlète de 20 ans a aussi appris à ne pas s'en faire avec les attentes de l'extérieur, dans les événements renommés.

«Les Jeux olympiques sont incomparables, c'est un environnement hors du commun pour nous. Et en deuxième place, il y a les championnats du monde. Ils ont beaucoup de prestige en ski acro. C'est sûr que la pression est là, mais je dis toujours que la pression vient des autres. Je ne skie pas pour les autres ou bien pour les médias, je skie pour moi. Donc au bout du compte, la pression me passe 10 pieds par-dessus la tête.»

L'Australienne Britteny Cox a terminé troisième.

Maxime Dufour-Lapointe a fini quatrième rang (80,92), tandis que la troisième soeur Dufour-Lapointe, Chloé, n'a pas réussi à franchir l'étape préliminaire.

Chez les hommes, Mikaël Kingsbury, de Deux-Montagnes, a obtenu l'argent en se classant derrière le Français Anthony Benna.

Ce dernier a cumulé un score de 86,89, quelques dixièmes de mieux que Kingsbury (86,54), qui était le champion en titre.

«J'étais prêt mais j'ai fait une petite erreur qui m'a coûté le titre, a dit Kingsbury, qui a atteint le podium cinq fois en autant d'épreuves, cette saison. Il me manquait un peu de rotation dans mon périlleux, et ça m'a fait tomber vers l'avant. Mais ce n'est pas la fin du monde, je suis content pour Benna. C'est un très bon skieur et il méritait de gagner.

«C'est sûr que c'est difficile de passer si proche mais en même temps, j'ai gagné le championnat du monde en 2013 et ça c'est réconfortant, a t-il poursuivi. Je pense qu'une fois que tu es champion du monde, tu es champion du monde pour le reste de ta vie. J'ai perdu la chance d'avoir un deuxième titre, mais ce n'est que partie remise pour moi.»

Le Québécois aura d'ailleurs la chance de renouer avec la victoire dès lundi, lors de la compétition de bosses en parallèle.

«J'ai fini deuxième en deux occasions aux Mondiaux en duel, alors j'aimerais bien améliorer ce résultat», a dit Kingsbury.

Philippe Marquis de Québec s'est classé sixième, 11 rangs devant Simon Pouliot-Cavanagh, lui aussi de Québec.

PLUS:pc