BIEN-ÊTRE

5 raisons de consommer des probiotiques

15/01/2015 02:05 EST | Actualisé 18/01/2015 09:18 EST
Westend61 via Getty Images

C’est bien connu, les probiotiques sont de bons alliés à avoir de notre bord pour prendre soin de notre santé. Bien qu’ils fassent un travail d’équipe hors pair avec nos propres bactéries pour affronter certains agents pathogènes et autres désagréments, il vaut le coup de faire le point à ce sujet.

Tout d’abord, les probiotiques sont microorganismes vivants qui lorsque présents en quantité suffisante, procurent des bienfaits pour la santé de son hôte. Principalement retrouvés dans le yogourt, il faut savoir qu’ils contiennent tous des probiotiques, puisqu’ils sont produits par des bactéries lactiques qui transforment le lait en yogourt. Ceci dit, le kéfir (lait fermenté) contient trois fois plus de probiotiques que le yogourt ordinaire. Quant aux yogourts « enrichis » de probiotiques, ceux-ci en contiennent des quantités encore plus impressionnantes. Bien souvent, ce sont des souches spécifiques qui sont utilisées afin de procurer un bienfait précis. Dans la mêlée, voici quelques-uns de bienfaits potentiels des probiotiques lorsqu’ils sont consommés en quantité suffisante et sur une base régulière.

1. Diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur, alias la « turista », affecte bon nombre de touristes qui s’envolent vers une destination tropicale. Des produits contenants des probiotiques spécifiques pour prévenir ce genre d’infection sont disponibles sur le marché, comme BioK+ et Probaclac. Ceci dit, il est encore pertinent de vous laver les mains régulièrement, éviter de boire de l’eau du robinet et de consommer que des fruits et légumes cuits ou faciles à peler.

2. Diarrhée secondaire à la prise d’antibiotiques

Suite à la prise d’antibiotiques, il n’est pas rare de voir la flore intestinale au complet subir une sorte de coupe à blanc. Prendre des probiotiques simultanément, en attendant deux heures après la prise d’antibiotiques, serait une bonne façon de prévenir ce type de diarrhée.

3. Chez les enfants

Le premier contact du nouveau-né avec les microorganismes, bons ou potentiellement pathogènes, est lors du passage dans le canal vaginal à la naissance. Ensuite vient le lait maternel qui contribuera aussi à renforcer sons système immunitaire. S’ils consomment des probiotiques en plus de tout ça, ils mettent vraiment toutes les chances de leur côté pour optimiser leurs défenses naturelles.

4. Chez les personnes âgées

Comme les enfants, le système immunitaire des personnes âgées a tendance à être plus faible que la population générale en santé. De plus, lorsqu’elles ont une alimentation peu variée, leur flore intestinale est souvent en déclin. Ce qui explique pourquoi elles sont plus sensibles aux infections, comme le Clostridium difficile, une bactérie occasionnant des diarrhées sévères et qui se manifestent fréquemment après la prise d’antibiotiques.

5. Côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable n’est pas souhaitable pour personne, vu les nombreux inconforts digestifs qu’il engendre. Ceci dit, les probiotiques soulageraient les personnes atteintes. Même s’il est encore trop tôt pour préciser la souche et la quantité qui apportent les plus grands bienfaits, c’est certainement une raison d’en consommer régulièrement en variant les sources de probiotiques.

INOLTRE SU HUFFPOST

Recettes à base de yogourt