NOUVELLES

Kaymer s'effondre, Gary Stal en profite au Championnat d'Abou Dhabis

18/01/2015 04:42 EST | Actualisé 20/03/2015 05:12 EDT

ABOU DHABI, Émirats arabes unis - Reconnu comme un des meilleurs golfeurs lorsqu'il a les devants, le gagnant de deux tournois majeurs, Martin Kaymer, se tenait sur le tertre de départ du sixième trou avec une avance de 10 coups au Championnat d'Abou Dhabi, dimanche.

Un des plus gros revirements de situation de l'histoire du sport s'est ensuite produit.

En l'espace de 90 minutes, Kaymer, qui est habituellement imperturbable, a perdu six coups en huit trous et a été rejoint par Gary Stal, un Français classé 357e au monde. Ce dernier a complété une irrésistible remontée pour remporter son premier titre sur le circuit européen.

«Je suis un peu sous le choc, et surpris, a déclaré Kaymer. Je ne sais pas comment expliquer ça.»

Stal, 22 ans, était lui aussi en état de choc après avoir remis une carte de 65, sept coups sous la normale, pour l'emporter par un coup sur Rory McIlroy — une de ses idoles. Kaymer a conclu un coup derrière après une ronde de 75.

Stal avait pris le départ en avant-midi avec un déficit de huit coups sur Kaymer et avec seulement la deuxième place comme objectif. En effet, Kaymer a amorcé la ronde finale avec une avance de six coups et même McIlroy avait dit que l'Allemand «jouait son propre tournoi».

Trois oiselets au cours des quatre premiers trous l'ont aidé à augmenter son avance à 10 coups. Avec un score cumulatif de moins-23, Kaymer était à un coup de son record personnel sur le parcours National.

«Quand j'ai vu le classement au cinquième trou, je croyais que c'était impossible de gagner», a dit Stal, qui a conclu le tournoi à moins-19.

Le vent s'est mis à changer de côté au trou no 6 lorsque Kaymer a commis son premier boguey depuis jeudi, une séquence de 47 trous. Il a ensuite effectué un double boguey au neuvième trou après avoir été forcé de rejouer une balle qui avait terminé sa course dans un buisson.

L'avance que détenait Kaymer depuis la première ronde a été bousillée pour de bon lorsqu'un autre de ses coups de départs est atterri au pied d'un buisson au 13e trou. Après avoir frappé sa balle dans l'allée, il a envoyé son approche 10 verges à court du vert. Il a ensuite effectué deux coups roulés pour conclure avec un triple boguey. Stal était en tête pour la première fois.

«Je rate les allées, mais habituellement je m'en tire bien. Je ne fais pas de double ou de triple boguey, a affirmé Kaymer. C'est ce qui s'est produit aujourd'hui.»

Stal, qui jouait dans le groupe devant Kaymer, a réussi six oiselets entre le quatrième et le 11e trou et a calé un coup roulé de 25 pieds pour l'oiselet au 16e pour s'approcher à deux coups de Kaymer et McIlroy, qui s'est joint à la course avec trois oiselets consécutifs à mi-parcours.

Kaymer avait besoin d'un aigle au 18e pour forcer la tenue d'une prolongation, mais il a envoyé son coup de départ dans une fosse de sable pour s'en sortir avec la normale.

«Je ne peux pas le croire», a commenté Stal, qui avait terminé à égalité au cinquième échelon à l'Omnium d'Afrique du Sud, la semaine dernière.

Kaymer a quant à lui déclaré que c'était «une journée intéressante sur laquelle j'ai besoin de réfléchir», mais il a décidé de s'attarder aux éléments positifs de son premier tournoi de l'année.

PLUS:pc