NOUVELLES

Le Canadien résout l'énigme Halak et il s'impose 6-4 face aux Islanders

17/01/2015 09:56 EST | Actualisé 19/03/2015 05:12 EDT

MONTRÉAL - Même privé de Carey Price, le Canadien s'est imposé 6-4 contre les Islanders de New York, samedi, en mettant fin à la domination du gardien Jaroslav Halak contre lui.

Halak s'était présenté au Centre Bell avec une fiche parfaite de 4-0 contre son ancienne équipe, assorti d'une microscopique moyenne de but accordé de 0,98 et d'un ronflant taux d'efficacité tirs-arrêts de 96 pour cent.

Mais l'attaque du Tricolore (28-13-3) était affamée et les partisans ont eu leurs ailes de poulet!

«Les trios vont rester les mêmes pour le prochain match», a lancé l'entraîneur Michel Therrien, satisfait de ce que les nouvelles combinaisons lui ont donné.

«J'ai beaucoup apprécié notre intensité et notre rapidité. Nous avons exercé une forte pression. Nous avions une bonne transition entre les défenseurs et les attaquants. J'ai aimé l'effort de chacun des trios. Les gars étaient sur la 'job'.»

Le vétéran Tomas Plekanec a été le chef de file, avec une soirée de deux buts et de deux passes. P.K. Subban, Dale Weise, Alex Galchenyuk et David Desharnais ont été les autres marqueurs. Andrei Markov a fourni trois passes et Desharnais en a amassé une première depuis le 16 décembre.

«Nous n'étions pas au courant des succès de Jaroslav Halak contre nous, a répondu Desharnais. Ce n'est pas que nous avons profité de lacunes de sa part. Nous avons marqué de très beaux buts. Il ne pouvait pas faire grand-chose. C'est dur pour lui d'arrêter des rondelles qu'il ne voit pas.»

Kyle Okposo, Nikolay Kulemin, Anders Lee et John Tavares, son 20e, en plus d'une aide, ont été les buteurs des Islanders (30-14-1), qui s'étaient présentés à Montréal au premier rang de l'Association Est.

Dustin Tokarski (27 arrêts) a été solide en remplacement de Price, lui qui amorçait un deuxième match de suite pour la première fois cette saison. Halak a cédé six fois sur 33 lancers, avant d'être relevé par Chad Johnson à 6:17 de la fin du troisième tiers.

«Ce qui a été la différence pour moi, c'est que j'ai effectué quelques bons arrêts tôt dans le match, a commenté Tokarski. Nous avons marqué tôt, et ça nous a permis de prendre l'initiative.»

À vive allure

La première période s'est déroulée à un rythme soutenu. Les occasions à l'attaque ont été abondantes, malgré les 13 lancers seulement enregistrés. Le Canadien avait intérêt à être prêt à entreprendre la soirée.

Tôt, à 1:56, il a inscrit l'unique filet de la période pendant une attaque massive. Subban a tiré sur réception de la passe de Markov. Avec Jiri Sekac planté devant lui, Halak n'y a vu que du feu.

Max Pacioretty a bien failli étirer à sept sa séquence de matchs avec au moins un but, au terme d'une descente avec Weise.

Avance conservée

Le Tricolore a frappé avec la vitesse de l'éclair en deuxième période, se détachant des Islanders de deux buts à deux reprises. Mais, à la fin, son avance ne demeurait que d'un filet.

Weise a fait 2-0 dès la 10e seconde, admirablement bien servi par la passe de Plekanec.

Okposo a rétréci l'écart à 10:52, peu de temps après la fin d'un jeu de puissance du CH.

Plekanec a redonné une priorité de deux buts aux siens au début de l'avantage numérique suivant. Le vétéran a dégainé sur réception, comme Subban au premier vingt, avec Brendan Gallagher devant Halak.

Les visiteurs sont revenus à la charge à 16:19 grâce à Kulemin.

Halak aux douches

Le 'bleu-blanc-rouge' a de nouveau frappé tôt en troisième. Galchenyuk, à la 52e seconde, a déjoué Halak. Pour Galchenyuk, qui était de retour à l'aile gauche comme il l'avait demandé à l'entraîneur, c'était un premier but en 10 matchs.

Les Islanders, qui en étaient à un deuxième match en autant de soirs, ont paru à bout de souffle.

Desharnais a fait 5-2 à 11:16 à l'aide d'une frappe élevée précise et Plekanec a remis ça à 13:43. Ç'a été la fin de Halak. Johnson s'est amené dans la mêlée.

Lee, à 14:50, et Tavares, en avantage numérique à 17:26, ont resserré le score avant la fin.

PLUS:pc