NOUVELLES

Attentat qui a fait 148 morts dans une école au Pakistan: 5 arrestations

17/01/2015 04:32 EST | Actualisé 18/03/2015 05:12 EDT

KABOUL - Les forces de sécurité afghanes ont arrêté cinq individus en lien avec le massacre survenu dans une école du Pakistan le mois dernier, qui avait fait 148 morts, pour la plupart des enfants.

Il s'agit d'hommes soupçonnés d'avoir «soutenu» l'attaque du 16 décembre dernier dans cette école militaire de la ville de Peshawar. Aucun d'entre eux n'est Afghan. Selon les sources, qui ont requis l'anonymat, ils ont été arrêtés au cours des dernières semaines près de la frontière avec le Pakistan.

L'attaque de l'école militaire à Peshawar a été perpétrée par sept talibans armés de vestes explosives. Beaucoup d'enfants rassemblés dans l'auditorium et les corridors ont été tués. L'événement a choqué le Pakistan tout entier. Bien que les deux pays voisins ont des relations tendues, le président afghan Ashraf Ghani s'est engagé, à la suite de cette attaque, à mettre en oeuvre des mesures antiterroristes en collaboration avec le Pakistan.

Des diplomates occidentaux et des autorités militaires ont affirmé que le niveau de coopération entre Kaboul et Islamabad est sans précédent. Un diplomate a indiqué que les personnes arrêtées par l'Afghanistan pourraient être utilisées dans un échange de prisonniers avec le Pakistan. On ignore quels prisonniers ils pourraient réclamer en échange.

Les deux pays s'accusent mutuellement d'appuyer les militants de l'autre, en leur permettant de planifier et perpétrer des attaques avant de se cacher dans les montagnes de leur frontière commune. Le Pakistan mène présentement une vaste opération pour éradiquer la présence des militants dans les régions tribales le long de la frontière.

Aucune preuve de participation étrangère dans l'attaque de l'école n'a encore été trouvée, selon le ministère pakistanais de l'Intérieur.

PLUS:pc