NOUVELLES

Une nouvelle clinique prendra le relais de Morgentaler au Nouveau-Brunswick

16/01/2015 06:03 EST | Actualisé 18/03/2015 05:12 EDT

FREDERICTON - Une nouvelle clinique médicale privée, qui offrira notamment des avortements, devrait ouvrir ses portes d'ici quelques semaines à Fredericton, dans les locaux de la défunte clinique Morgentaler.

L'organisme Justice reproductive Nouveau-Brunswick a annoncé vendredi que l'ouverture de la Clinique 554 a été rendue possible grâce à sa campagne de financement public, qui a recueilli plus de 125 000 $. La «clinique de pratique familiale» offrira aussi une gamme de services de santé reproductive, dont des avortements, précise-t-on.

La clinique Morgentaler était le seul endroit au Nouveau-Brunswick où les femmes pouvaient obtenir un avortement en clinique privée, jusqu'à sa fermeture en juillet, faute de fonds suffisants. La clinique pratiquait plus de 600 avortements chaque année, alors que les deux hôpitaux qui offraient l'intervention, à Moncton et Bathurst, en pratiquaient 400, selon le ministère de la Santé.

Le gouvernement provincial a cependant prévenu Justice reproductive Nouveau-Brunswick que les avortements pratiqués à la nouvelle clinique ne seront pas couverts par l'assurance-maladie. La Clinique 554 offrira par ailleurs divers services aux personnes séropositives et aux patients atteints de l'hépatite C ou d'infections transmises sexuellement, de même qu'aux lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres.

En vertu de changements annoncés par le gouvernement libéral, entrés en vigueur le 1er janvier, les femmes du Nouveau-Brunswick n'auront plus dorénavant à demander l'approbation de deux médecins avant d'obtenir un avortement. Le premier ministre, Brian Gallant, a cependant demandé aux femmes d'être patientes, le temps de laisser les hôpitaux se préparer aux nouvelles interventions, qui seront celles-là gratuites.

Le Réseau de santé Horizon espère pouvoir offrir ces services en avril.

PLUS:pc