NOUVELLES

Rita Jeptoo devra patienter pendant trois mois avant de connaître son sort

16/01/2015 12:38 EST | Actualisé 18/03/2015 05:12 EDT

NAIROBI, Kenya - La marathonienne kenyane Rita Jeptoo devra petienter pendant encore au moins trois mois avant de connaître l'issue de son audience après qu'un de ses tests antidopages se soit révélé positif aux substances interdites.

'Athletics Kenya' a demandé plus de temps pour poursuivre son enquête, après que la triple championne du marathon de Boston et double gagnante de celui de Chicago ait participé à une audience jeudi. Si elle est reconnue coupable de dopage sportif, Jeptoo pourrait être suspendue pendant une période allant de deux à quatre ans.

Jeptoo est la principale tête d'affiche kenyane à avoir échoué un test antidopage au cours des dernières années.

Son échantillon, prélevé à l'extérieur d'un site de compétition en septembre dernier, s'est révélé positif à l'EPO. Elle a ensuite participé au marathon de Chicago en octobre, et elle y a défendu son titre. Ses échantillons A et B se sont révélés positifs à l'EPO.

Le partenaire de Jeptoo, Noah Busiendich, ainsi que son gérant Federico Rosa et son entraîneur Claudio Berardelli ont aussi défilé devant le comité de discipline.

PLUS:pc