NOUVELLES

Obama et Cameron veulent s'unir pour combattre le terrorisme

16/01/2015 03:02 EST | Actualisé 18/03/2015 05:12 EDT

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama et le premier ministre britannique David Cameron se sont engagés, vendredi, à unir leurs forces pour combattre le terrorisme dans leurs pays.

M. Cameron était en visite à la Maison-Blanche une semaine après les attentats meurtriers en France, qui ont amplifié l'inquiétude de l'Europe et des États-Unis quant à une possible multiplication des attaques terroristes.

MM. Obama et Cameron ont assuré qu'ils vaincraient contre ceux qui ont perpétré cette «tragédie». Selon le premier ministre britannique, les auteurs de l'attentat parlaient au nom d'une «secte fanatique et malveillante».

Les deux hommes d'État ont en outre pressé le Congrès américain d'éviter d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran à la veille de la reprise des négociations sur le nucléaire, auxquelles participent les États-Unis et le Royaume-Uni. Selon eux, de nouvelles mesures de rétorsion envers l'Iran pourraient bousculer les discussions délicates.

M. Obama a insisté sur le fait qu'une telle décision pourrait empêcher la conclusion d'un accord dans les prochains mois.

Les six pays occidentaux négociateurs — les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, la Russie et la Chine — ont jusqu'au mois de mars pour arriver à une entente sur le programme nucléaire iranien.

M. Cameron a indiqué qu'il avait lui-même demandé aux lords (les sénateurs britanniques) de ne pas imposer de nouvelles pénalités à la République islamique.

PLUS:pc