NOUVELLES

Le TSX recule pendant que le titre de Bombardier plonge de 26%

15/01/2015 04:48 EST | Actualisé 17/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé jeudi en baisse, les titres du secteur de l'énergie et le cours du pétrole ayant retraité pendant que les investisseurs se débarrassaient de l'action du géant du transport Bombardier (TSX:BBD.B).

L'indice composé S&P/TSX a échappé 42,61 points pour terminer la séance à 14 041,82 points. Son recul a cependant été atténué par les titres miniers, qui ont pris du mieux après plusieurs journées de baisse.

L'action de Bombardier a culbuté de 26 pour cent après que le géant aéronautique eut annoncé son intention de réduire la valeur de son programme Learjet 85, ce qui entraînera une charge avant impôts d'environ 1,4 milliard $ US. Environ 1000 travailleurs liés à ce programme perdront leur emploi au Mexique et aux États-Unis.

Selon des analystes, les marchés sont alarmés par les prévisions de brusque recul des flux de trésorerie de la division aéronautique de l'entreprise, ce qui fait craindre que Bombardier soit contrainte de retourner sur les marchés financiers pour obtenir davantage de financement.

Par ailleurs, le détaillant américain Target a annoncé sa sortie imminente du marché canadien, après deux ans d'activités, ce qui entraînera la fermeture de 133 magasins et environ 17 600 mises à pied.

L'action de BlackBerry (TSX:BB) a cédé 2,94 $, soit 19,6 pour cent, pour clôturer à 12,08 $. Elle avait bondi, mercredi en fin de séance, de près de 30 pour cent après la publication d'un article de l'agence de presse Reuters selon lequel la société canadienne avait été approchée par sa rivale sud-coréenne Samsung avec une offre d'acquisition. Les deux compagnies ont depuis rejeté les informations contenues dans la dépêche.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,14 cent US à 83,58 cents US.

Sur Wall Street, les principaux indices boursiers ont terminé la journée en baisse, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant cédé 106,38 points à 17 320,71 points, pendant que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 18,6 points à 1992,67 points et que l'indice composé du Nasdaq a perdu 68,5 points à 4570,82 points.

Le secteur de l'énergie a retraité de 1,15 pour cent pendant que le cours du pétrole brut effaçait 2,23 $ US à 46,25 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Il avait gagné la veille 2,59 $ US.

Le secteur aurifère a été le seul à afficher une avance notable, prenant sept pour cent pendant que le prix du lingot bondissait de 30,30 $ US à 1264,80 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a notamment pris 9,75 pour cent à 13,62 $.

Le secteur des métaux et minerais diversifiés a gagné 0,3 pour cent après avoir retraité lors des deux séances précédentes. Le cours du cuivre, qui avait plongé de 14 cents US mercredi, a récupéré 5 cents US pour clôturer à 2,56 $ US la livre à New York.

PLUS:pc