NOUVELLES

Grippe: le vaccin offre une protection plutôt faible, selon un rapport américain

15/01/2015 05:45 EST | Actualisé 17/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - Un nouveau rapport de scientifiques américains laisse croire que le vaccin contre la grippe présente cette année des niveaux modestes de protection contre les virus en circulation.

Et alors que les évaluations au Canada ne sont pas complétées, il y a lieu de croire que l'efficacité du vaccin au pays serait encore plus faible qu'au sud de la frontière.

Le rapport, publié jeudi par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis, indique qu'en moyenne, le vaccin réduit de 23 pour cent le risque d'une personne d'être suffisamment malade pour nécessiter des soins médicaux.

Ce faible niveau de protection est attribué au fait que le vaccin en circulation correspond mal aux virus H3N2 causant la plupart des grippes cette année en Amérique du Nord.

Le rapport de l'agence américaine affirme qu'environ les deux tiers des virus H3N2 constatés aux États-Unis jusqu'à maintenant cet hiver ne sont pas inclus dans la composition du vaccin car les virus ont subi des mutations ou des fragmentations.

La docteure Danuta Skowronski, du Centre pour le contrôle des maladies en Colombie-Britannique, affirme qu'au Canada, presque tous les virus H3N2 observés sont des virus fragmentés, ce qui fait que le vaccin pourrait être encore moins efficace.

Avec des collègues à travers le pays, Mme Skowronski travaille actuellement à produire des évaluations de l'efficacité des vaccins au Canada pour cette saison.

PLUS:pc