DIVERTISSEMENT

Radio 9: Josélito Michaud mènera de grandes entrevues (ENTREVUE)

14/01/2015 09:53 EST | Actualisé 14/01/2015 10:01 EST
PC

C’est officiel: Josélito Michaud fera partie de l’équipe d’animateurs de Radio 9 à compter de lundi prochain, le 19 janvier. Il sera à la barre d’une tribune d’entrevues simplement baptisée Josélito, du lundi au vendredi, de 10h à 12h. L’émission de Caroline Proulx, Tête de Proulx, occupera dorénavant la case-horaire de 12h à 15h, tandis que Dominic Maurais et son Maurais Live abandonnent la métropole pour se dédier entièrement à CHOI 98,1 à Québec

Avec ce nouveau rendez-vous quotidien, Josélito Michaud se concentrera sur ce qu’il affectionne le plus : les entretiens, les échanges, les conversations en profondeur avec des visages issus de tous les horizons.

«Je suis un gars d’interviews, je pense que ce n’est pas une primeur, rigole celui qui, depuis l’âge de 16 ans, a mené plus de 6000 tête-à-tête avec plus de 3000 personnalités. Il y aura beaucoup d’entrevues à l’émission. On veut aussi donner la parole aux gens, ouvrir les lignes quand les sujets s’y prêteront. C’est la ligne de la station, les gens ont leur mot à dire, et avec raison. Moi, j’ai toujours donné la parole aux inconnus d’exception, je l’ai fait à On prend toujours un train, je l’ai fait toute ma vie et je vais continuer de le faire. Je ne suis pas quelqu’un qui dénonce, j’adore plutôt converser, échanger avec les autres.»

«Je veux trouver l’angle humain de l’actualité, continue Josélito. Louis Lemieux, le matin, fait déjà de l’actualité pure, et Caroline Proulx continuera de le faire après moi. Je serai une parenthèse entre les deux, mais toujours dans le ton de l’actualité. Je vais beaucoup parler de culturel, de télévision, c’est un métier que je connais par cœur. Je veux aussi aller dans le côté humain de la politique et du sport.»

LIRE AUSSI

Dominic Maurais quitte Radio 9 Montréal; Josélito Michaud fait son entrée

Homme de radio

S’il a cumulé les mandats à la télévision dans la dernière décennie (Star Académie, Devine qui vient ce soir, On prend toujours un train pour la vie, le documentaire La gloire… mais à quel prix?) et connu un immense succès comme auteur (La gloire démystifiée, Dans mes yeux à moi, Passages obligés), Josélito Michaud se définit avant tout comme un homme de radio.

Encore adolescent et jeune adulte, il a fait ses premières armes à CHRM Matane et CIMO106 (maintenant NRJ106,1), en Estrie. En 2004-2005, il a été aux commandes d’Entre vous et moi, à Cité Rock Détente (devenue depuis Rouge Fm), et est ensuite passé à Rythme FM, où il a régulièrement assuré les remplacements de Véronique Cloutier et Josée Boudreault. Depuis quelque temps, un retour au micro le tentait de plus en plus, et l’offre de Radio 9, venue avant Noël, tombait à point nommé pour lui.

«Chaque année, je recevais des propositions de stations de radio, mais c’était impossible, pour différentes raisons. Mais j’avais manifesté le désir de revenir et, cette fois, les astres se sont alignés pour que je le fasse. Pour moi, l’un des avantages extraordinaires de la radio, comparativement aux autres médiums, c’est que ça permet une spontanéité extraordinaire. La radio ne peut pas mentir, car tout se passe dans la voix.»

«Moi, je veux faire mon travail du mieux que je peux et m’organiser pour qu’il se passe quelque chose en ondes», explique l’artiste, qui s’amuse du fait qu’il affrontera sa bonne amie Isabelle Maréchal, elle aussi en poste en fin d’avant-midi, au 98,5 FM.

Et qui Josélito aimerait-il avoir à ses côtés pour qu’il se «passe quelque chose en ondes»? Le communicateur en est présentement à dresser sa liste d’invités souhaités: Philippe Couillard, Gaétan Barrette, Pierre Karl Péladeau, Bernard Drainville, Guy A.Lepage et Claude Meunier, entre autres. Des gens qui «l’intriguent», et avec qui il n’a encore jamais discuté, à l’exception de Guy A.Lepage. Mais Josélito n’est pas encore en mesure d’annoncer l’identité des premières personnes qui lui rendront visite.

Projets pour la télévision

Josélito Michaud peut se targuer d’avoir un début d’année chargé : alors que ce stimulant défi radiophonique l’accaparera déjà à temps plein, l’ex-imprésario devra trouver du temps pour élaborer les projets destinés au petit écran qu’il a dans ses cartons et qui prennent forme peu à peu.

«Des projets que je vais animer, et d’autres que je vais produire, laisse-t-il planer. On est présentement en meeting de développement de plein de choses, qui vont être annoncées plus tard.»

Ces plans ont-ils un quelconque rapport avec l’émission de variétés dont il rêve et de laquelle il nous avait parlé à l’automne? Josélito refuse de le dire, mais persiste et signe : la chanson et les numéros à grand déploiement ont toujours une grande place dans son cœur.

«C’est dans l’air, se contente-t-il d’avancer. Ce qui me manque le plus, c’est de présenter les chansons, de dire : «Mesdames et Messieurs, je suis très heureux de vous présenter…» Je ne fais que le dire au téléphone, et ça vibre en moi! (rires) C’est sûr qu’il faut que ça revienne…»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Radio X devient Radio 9