POLITIQUE

PKP manque de jugement, dit Barrette

14/01/2015 12:53 EST | Actualisé 14/01/2015 12:53 EST
FOTOimage

QUÉBEC - Le ministre Barrette n'a pas apprécié que Pierre Karl Péladeau publie son adresse et son numéro de téléphone sur Facebook, de même que les coordonnées personnelles du premier ministre.

«C'est un manque de jugement de la part de quelqu'un qui voudrait diriger le Québec», a-t-il commenté en anglais.

Pierre Karl Péladeau a publié les fiches du Collège des médecins de Gaétan Barrette et Philippe Couillard pour rappeler qu'ils sont toujours membres de cet ordre professionnel. Le député péquiste dénonçait le fait que seuls les médecins connaissent les détails de l'entente intervenue cet automne entre leurs deux fédérations et le gouvernement.

«Le premier ministre libéral Philippe Couillard, ses collègues et plusieurs commentateurs étaient dithyrambiques à l'endroit du ministre de la Santé autour d'une nouvelle entente qu'il aurait scellée avec les différentes fédérations de médecins. Nous faisons toutefois face à une problématique majeure : quels sont les termes de cette entente que nul ne connait sinon les médecins entre eux, les premiers concernés étant le premier ministre et le ministre de la Santé, eux-mêmes membres du Collège des médecins», écrivait-il sur Facebook le 12 janvier dernier.

La fiche de Philippe Couillard contenait son adresse personnelle à Saint-Félicien, de même que son numéro de téléphone. La fiche du Collège des médecins a depuis été modifiée pour indiquer l'adresse de l'édifice Price à Québec, lieu de la résidence officielle du premier ministre.

L'adresse de Philippe Couillard à Saint-Félicien demeurait toutefois disponible sur d'autres sites Web gouvernementaux accessibles au public, soulevant des questions sur la sécurité entourant le premier ministre.

Pierre Karl Péladeau a rapidement retiré la fiche du premier ministre, mais celle du docteur Barrette est toujours en ligne puisque les informations sont celles de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, où il pratiquait.

Pour le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier, il est clair que la circulation sur le Web d'informations personnelles concernant le premier ministre soulève des questions de sécurité.

«Il est évident qu'il y a des mesures de sécurité qui devraient être prises, je pense qu'il faut s'assurer qu'elles soient prises», a-t-il déclaré.

Le ministre blâme tout de même le député de Saint-Jérôme qui, à son avis, applique un double standard lorsqu'il s'agit du respect de la vie privée.

«Je ne suis pas le premier à noter que dans son cas, c'est souvent deux poids, deux mesures: il y a des règles pour lui et des règles pour les autres. C'est curieux qu'il s'époumone devant vous (les journalistes) lorsque vous utilisez son téléphone cellulaire mais il semble prêt à donner le numéro de téléphone de bien du monde», a-t-il lancé.

Avec La Presse Canadienne

INOLTRE SU HUFFPOST

Pierre Karl Péladeau à Saint-Jérôme