NOUVELLES

De l'alcool de contrebande fait au moins 38 morts et 100 malades en Inde

14/01/2015 09:29 EST | Actualisé 16/03/2015 05:12 EDT

LUCKNOW, Inde - Au moins 38 personnes sont mortes et une centaine d'autres demeurent hospitalisées après avoir consommé de l'alcool de contrebande dans l'État d'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde.

Vingt-trois dirigeants locaux ont été suspendus mercredi, après que les responsables de l'État aient décidé de sévir contre les ventes illégales d'alcool.

Les enquêteurs tentent de déterminer si des dirigeants ont accepté des pots-de-vin pour fermer les yeux sur ces ventes.

Les hôpitaux traitaient toujours une centaine de victimes, dont certaines qui sont maintenant aveugles. Huit personnes sont hospitalisées dans un état critique.

Un médecin a indiqué que les victimes semblent avoir consommé du méthanol. Ce produit, même s'il est toxique, est parfois mélangé à de l'alcool éthylique pour réduire les coûts de production de l'alcool de contrebande.

Le commerçant qui a vendu des sachets d'alcool pour environ 30 cents US chacun a été arrêté. La police a saisi sur place des contenants de produits chimiques qui seront analysés.

Des perquisitions de la police ont permis de saisir 1700 litres d'alcool de contrebande à travers cet État pauvre.

Les problèmes de santé liés à la consommation de l'alcool de contrebande sont fréquents en Inde, un pays où l'alcool légitime est souvent hors de portée des plus pauvres.

PLUS:pc