NOUVELLES

Charlie Hebdo en rupture de stock: 5 millions de copies seront publiées

14/01/2015 05:28 EST | Actualisé 14/01/2015 05:39 EST

Tout le monde connaît la "une", tout le monde veut désormais l'avoir en main. Une semaine après la fusillade qui a décimé sa rédaction, le journal satirique Charlie Hebdo, cible des islamistes pour avoir caricaturé le prophète, publie en une de son édition du 14 janvier un Mahomet en pleurs, qui proclame "Je suis Charlie". Au-dessus de ce croquis de Luz sur fond vert, la couleur de l'islam, le titre : "Tout est pardonné". Des mots qui tranchent avec la veine souvent féroce du journal, après les attentats qui ont fait 17 morts, dont les dessinateurs Cabu, Charb, Wolinski, Tignous et Honoré.

Charlie Hebdo va tirer son nouveau numéro sorti mercredi à 5 millions d'exemplaires afin de faire face à la demande, ont indiqué mercredi à l'AFP les Messageries Lyonnaises de Presse (MLP), son distributeur. Ce ne sera sans doute pas du luxe. A 10h, on apprenait enfin que le dernier numéro du journal satirique était épuisé dans tous les points de vente de France.

Certains points de vente pourraient par ailleurs être réapprovisionnés dès mercredi après-midi, selon MLP.

"L'éditeur a décidé ce matin de porter le tirage à 5 millions" d'exemplaires, soit deux millions de plus que prévu, a déclaré Véronique Faujour, présidente des MLP. Ils seront distribués à raison d'environ 500 000 exemplaires par jour, ce qui permettra à tous les kiosques qui le demandent d'être réapprovisionnés, a-t-elle souligné, alors que le numéro était déjà épuisé dans de nombreux points de vente à Paris et en Provence dès 08h30 ce mercredi.

Comme de nombreux internautes l'ont rapporté sur Twitter, beaucoup de kiosquiers ont refusé de prendre des réservations:

Charlie des survivants : "pas de réservation, un seul exemplaire par personne" #Nice06

Une photo publiée par @bernouin le

Quant aux kiosquiers qui ont accepté de prendre les commandes, ils ont très vite été saturés de demandes:

Même pas sûr qu'en se levant tôt, attraper un numéro de ce "journal des survivants" soit possible. Avant 7h mercredi matin, les kiosquiers étaient déjà pris d'assaut par des centaines de personnes, comme le montrent ces tweets et photos. Plusieurs d'entre eux étaient même déjà en rupture de stock, tandis que des files d'attente impressionnantes se formaient:

Kiosque place de la République à 7h30 ce matin. #CharlieHebdo

A photo posted by Jérôme Godefroy (@jeromegodefroy) on

Comme le rapportent certains internautes, ce nouveau numéro s'est par ailleurs rapidement retrouvé en vente sur eBay ou le Bon Coin, où il était proposé à la vente, parfois à prix d'or:

Sur Twitter, le médecin et chroniqueur pour Charlie Hebdo Patrick Pelloux s'est réjoui de ce succès et a tenu à rassurer les déçus qui n'auraient pas pu mettre la main sur un journal mercredi:

Les selfies des lecteurs de "Charlie Hebdo"

LIRE AUSSI:

» Caché sous un évier pendant 8h30: «L'un d'eux a bu juste au-dessus de ma tête» (VIDÉO)

» Dans les coulisses de la préparation du numéro du 14 janvier (VIDÉO)

» Où est Sarkozy? Le grand détournement de la marche républicaine (PHOTOS)

» Qui est à l'origine de la photo symbole du rassemblement du 11 janvier?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter