NOUVELLES

Un espion canadien célèbre, John Starnes, est décédé à l'âge de 96 ans

13/01/2015 12:44 EST | Actualisé 15/03/2015 05:12 EDT

OTTAWA - John Starnes, un espion qui est devenu le premier civil en charge de la Direction des services de sécurité de la GRC, est mort à l'âge de 96 ans.

M. Starnes était un agent de renseignement lors de la Seconde Guerre mondiale, et il a ensuite été mêlé à l'univers trouble des intrigues de la Guerre froide et du contre-espionnage.

Il faisait partie de cercles secrets à l'intérieur de ce qui était connu comme le ministère des Affaires externes — maintenant les Affaires étrangères — et travaillait avec des diplomates, de hauts fonctionnaires et des agents secrets.

Dans ses mémoires de 1998, «Closely Guarded», il a décrit ce qu'il appelait le monde frustrant, séduisant et secret de la sécurité.

Il a été nommé à la tête des opérations de contre-espionnage de la GRC en 1970, à une époque où l'appareil de sécurité du pays était surveillé par le gouvernement — un processus qui a éventuellement créé le Service canadien du renseignement de sécurité.

En plus de son travail en matière de sécurité, M. Starnes a aussi été ambassadeur en Allemagne, en Égypte et au Soudan.

Après sa retraite, l'homme s'est mis à l'écriture, rédigeant des romans d'espionnage sur des agents secrets et des taupes.

Il est décédé à Ottawa le 23 décembre.

PLUS:pc