NOUVELLES

Peu de détails sur les accusations de complot terroriste contre Suliman Mohamed

13/01/2015 01:24 EST | Actualisé 15/03/2015 05:12 EDT

OTTAWA - Un des trois hommes arrêtés au cours des derniers jours et accusés de participation à des activités d'un groupe terroriste a brièvement comparu, mardi, au palais de justice d'Ottawa.

Suliman Mohamed, âgé de 21 ans, d'Ottawa, est aussi accusé de complot pour prendre part à une activité terroriste, avec deux complices présumés.

Ashton Carleton Larmond et Carlos Honor Larmond, deux jumeaux de 24 ans, ont été arrêtés vendredi dernier.

Carlos a été interpellé par la Gendarmerie royale du Canada à l'aéroport Montréal-Trudeau alors qu'il s'apprêtait à s'envoler pour l'Inde, mais on ne sait pas s'il s'agissait là de sa destination finale. Il est notamment accusé d'avoir voulu quitter le Canada pour participer à une activité d’un groupe terroriste.

Les trois accusés doivent comparaître à nouveau le 12 février.

L'avocat de Suliman Mohamed, Doug Baum, a indiqué mardi qu'il savait bien peu de choses de l'affaire, car la Couronne n'a pas encore dévoilé sa preuve ni les détails des accusations portées contre les trois présumés complices.

Me Baum a décrit Mohamed comme «un garçon en tous points normal», qui n'a jamais eu maille à partir avec la justice.

«Mon client ne sait pas grand-chose (de l'affaire) — il en sait autant que moi, c'est-à-dire pas beaucoup», a indiqué l'avocat à sa sortie du palais de justice. «Nous devrons attendre plusieurs semaines, au moins, (avant que la Couronne) ne dévoile sa preuve et que nous prenions la pleine mesure des accusations qui pèsent contre ces trois hommes.»

Le procureur de la Couronne Rod Sonley a obtenu mardi du tribunal une ordonnance interdisant à l'accusé de parler aux frères Larmond à la prison d'Ottawa. Une procédure normale, a expliqué plus tard Me Sonley, afin de couper court à tout présumé complot.

PLUS:pc