NOUVELLES

Michel Therrien trouve que le Canadien ne crée pas suffisamment d'attaque

13/01/2015 12:34 EST | Actualisé 15/03/2015 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Michel Therrien a remodelé tous les trios parce qu'il a trouvé que le Canadien n'avait pas suffisamment généré d'offensive au cours des deux derniers matchs joués au Centre Bell.

«Nous devons créer plus d'attaque, tant en supériorité numérique qu'à cinq contre cinq. C'est la raison pour laquelle nous avons procédé aux changements», a affirmé l'entraîneur, mardi, en disant avoir «hâte de voir ce que ça donnera» au retour de l'équipe à l'étranger.

Le Tricolore (26-12-3) va amorcer la deuxième moitié de saison en disputant deux matchs en autant de soirs. Columbus est la première destination et Ottawa la seconde.

Contre les Blue Jackets mercredi, le CH va tenter d'étirer à six sa série de victoires sur la route, lui qui a connu un voyage parfait de cinq gains pendant la période des Fêtes.

«Les Blue Jackets ont été affectés par les blessures, mais ils vont mieux dernièrement (quatre victoires en sept matchs) à la suite du retour au jeu de quelques joueurs, a souligné Therrien. C'est une équipe de 'cols bleus', très coriace, qui exerce une forte pression et qui possède une excellente attaque massive.»

Les Jackets (18-19-3) occupent le 13e rang de l'Association Est, mais ils montrent le deuxième meilleur taux de réussite de la LNH en supériorité numérique, soit 24,5 pour cent.

Chez le CH, Therrien n'a pas apprécié les deux dernières défaites encaissées contre deux équipes de premier plan — le Lightning de Tampa Bay et les Penguins de Pittsburgh — au cours desquelles ses troupiers n'ont réussi que trois buts.

Les nouveaux trios mis à l'essai au cours des deux dernières journées d'entraînement seront envoyés dans la mêlée. Ainsi, Tomas Plekanec pivotera la première unité aux côtés de Max Pacioretty et de Brendan Gallagher. Le jeune Alex Galchenyuk sera flanqué de Brandon Prust et de Pierre-Alexandre Parenteau, qui devrait effectuer un retour au jeu après avoir raté trois matchs en raison d'une commotion cérébrale. Lars Eller sera jumelé à Dale Weise et à David Desharnais tandis que le vétéran Manny Malhotra évoluera au centre de Michaël Bournival et de Jiri Sekac.

Bloqué sur la 20!

Therrien souhaite également assister au réveil du jeu de puissance — le 27e de la ligue avec un taux de 13,7 pour cent — qui n'a fourni qu'un but à ses 22 dernières occasions. L'équipe a retouché à l'aspect du jeu mardi, avec les mêmes nouvelles combinaisons, après y avoir consacré la majeure partie de la séance, la veille.

Therrien n'a pas voulu entrer dans le détail de ce qui fonctionne mal et il n'apprécie guère que les médias traitent de la problématique en long et en large. Il a décoché une flèche à l'endroit des réseaux de télévision parce qu'ils mettent à nu toutes les stratégies qu'on tente de peaufiner et qu'on ne voudrait pas qu'elles soient divulguées aux adversaires.

«Comme entraîneur, je préférerais que ça reste privé. Mais nous sommes à Montréal, c'est un grand marché. Les séances d'entraînement sont toutes décortiquées à la télé. Ce n'est pas agréable pour un entraîneur. Nous voulons faire des ajustements, mais c'est partout dans les nouvelles.»

Ce qu'on a compris des déboires de l'équipe, c'est qu'ils sont principalement attribuables à un manque de cohésion dû à des lectures de jeu déficientes.

«C'est comme si je veux faire le trajet entre Montréal et Québec, a élaboré Therrien à l'aide d'une allégorie. J'ai le choix d'emprunter deux autoroutes, la 40 ou la 20. Si j'entends à la radio qu'il y a un gros accident sur la 20 à la hauteur de Drummondville, je vais prendre la 40, pas la 20.

«C'est la même chose au hockey, a-t-il continué. Il existe plusieurs patrons de jeu, dépendamment des lectures qu'on peut faire. C'est aux joueurs de faire ces lectures et de prendre de bonnes décisions avec la rondelle.»

On doit conclure que, trop souvent cette saison, les joueurs ont emprunté le mauvais itinéraire!

Weaver de retour?

En défense, Mike Weaver a formé un duo avec Tom Gilbert à l'entraînement, mardi, laissant présager qu'Alexei Emelin puisse être laissé de côté. D'ailleurs, Emelin a patiné en alternance avec P.K. Subban et Andrei Markov. Mais Therrien a mentionné qu'il n'avait pas arrêté sa décision.

Weaver n'a pas vu d'action dans les sept derniers matchs de l'équipe, soit depuis qu'il est rétabli de la commotion cérébrale qu'il a subie le 6 décembre.

Devant le filet, il est acquis que Carey Price va être de la partie mercredi. Dustin Tokarski pourrait affronter les Sénateurs, jeudi. Therrien a dit qu'il verrait à la suite du premier match.

Le Canadien sera de retour à Montréal vendredi, en vue de la visite des Islanders de New York le lendemain.

PLUS:pc