NOUVELLES

Le Canard Enchaîné, plus grand journal satirique français, reçoit des menaces au lendemain de la tuerie Charlie Hebdo

13/01/2015 02:31 EST | Actualisé 13/01/2015 02:31 EST
Le Canard Enchaîné

"Le Canard enchaîné", plus grand journal satirique français, a fait état de menaces reçues au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo, l'avertissant que cela va être leur "tour", suscitant le renforcement de la surveillance du journal et l'ouverture d'une enquête.

"C'est votre tour", prévient ce message, qui précise que les journalistes vont être découpés "à la hache", affirme le Canard dans son édition à paraître mercredi. "Vu le contexte", écrit le Canard, "la surveillance a été renforcée" et la justice a ouvert une enquête.

Ces menaces ont été reçues par mail le 8 janvier, au lendemain de l'attaque contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts dont huit collaborateurs du journal.

Dans son édition à paraître mercredi, le Canard dont la devise est "La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas", fait sa Une en titrant : "Le message de Cabu (l'un des dessinateurs tués mercredi dernier, ndlr): Allez les gars, ne vous laissez pas abattre !".

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les dessinateurs rendent hommage à Charlie Hebdo