NOUVELLES

Le Cameroun annonce la mort de 143 membres du groupe Boko Haram

13/01/2015 10:07 EST | Actualisé 15/03/2015 05:12 EDT

DOUALA, Cameroun - L'armée camerounaise aurait tué 143 militants du groupe islamiste Boko Haram, qui sévit au Nigeria voisin.

Lors d'une annonce lue à la télévision, le gouvernement camerounais a fait savoir que des centaines de djihadistes ont attaqué un camp de l'armée camerounaise à Kolofata lundi, après être entrés au Cameroun depuis le Nigeria.

Le ministre camerounais de l'Information Issa Tchiroma Bakary a indiqué que les combats ont duré cinq heures, pendant lesquelles 143 militants ont été tués.

Le ministre Bakary a ajouté qu'il s'agit du bilan «le plus lourd infligé à la secte criminelle Boko Haram» depuis qu'elle a commencé à frapper au Cameroun.

Un caporal camerounais aurait été tué et quatre soldats blessés, mais il n'a pas fourni plus de détails.

Il n'était pas possible de corroborer ce bilan dans l'immédiat, puisque les affrontements ont eu lieu dans une région reculée où Boko Haram kidnappe fréquemment des étrangers.

Le conflit qui frappe le Nigeria depuis cinq ans déborde de plus en plus sur les territoires de pays voisins comme le Cameroun, le Niger et le Tchad - trois pays où Boko Haram recrute des combattants.

Le groupe a aussi récemment diffusé une vidéo dans laquelle il menace le président camerounais Paul Biya.

Le gouvernement camerounais a lancé des frappes aériennes contre Boko Haram le mois dernier, après que le groupe ait attaqué une base militaire.

PLUS:pc