NOUVELLES

David Savard promet que les Blue Jackets vont lutter jusqu'à la fin

13/01/2015 05:04 EST | Actualisé 15/03/2015 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Les Blue Jackets de Columbus se sont forgé une identité d'équipe qui n'abandonne jamais au cours des dernières saisons. Il ne faut donc pas s'attendre à ce qu'ils aient déjà envie de rendre les armes à la mi-saison parce qu'ils doivent escalader une pente abrupte dans la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans l'Association Est.

«Nous allons nous battre tant que nous ne serons pas officiellement exclus, a affirmé en entrevue le défenseur David Savard, mardi. Nous voulons faire honneur à notre réputation d'équipe qui ne lâche jamais. La saison dernière, nous avons mérité une place en séries grâce à une belle remontée au classement que nous avons réalisée au cours de la deuxième moitié de saison. Nous pouvons faire la même chose cette saison. L'écart n'est pas si grand. Il s'agit d'aligner les victoires, mais surtout de vaincre les équipes qui sont devant nous.»

Avant d'accueillir le Canadien mercredi, les Blue Jackets étaient en 13e position dans l'Est, à 11 points de l'équipe de huitième position, en l'occurence les Bruins de Boston, avant les matchs de mardi.

«Nous avons creusé notre propre trou, même qu'à un moment donné nous étions la pire équipe de la ligue, a relevé Savard, qui est natif de Saint-Hyacinthe. Depuis la mi-novembre, nous jouons mieux. En décembre, ç'a bien été. Nous devons continuer dans cette voie.

«Nous venons de subir deux défaites, mais nous devons vite revenir dans le droit chemin.»

Les Blue Jackets n'ont pas été épargnés par les blessures à des joueurs importants. Les retours dernièrement des attaquants Brandon Dubinsky et Mark Letestu ont regaillardi un groupe d'attaquants inexpérimentés. L'équipe manque encore les services des attaquants Boone Jenner et Artem Anisimov ainsi que du défenseur Ryan Murray.

Saison fructueuse

À l'âge de 24 ans, Savard s'est établi comme un des meilleurs défenseurs de l'équipe, à sa troisième saison dans la LNH. Avec 16 points (7-9) en 40 matchs, il a déjà surpassé d'un point son meilleur total de 15 points (5-10) obtenu en 70 rencontres, la saison dernière.

En plus d'être des contributeurs aux succès de l'équipe en supériorité numérique, Jack Johnson et lui sont de plus investis de la mission de maîtriser un des deux meilleurs trios de l'attaque adverse.

«J'ai beaucoup de temps de jeu et on m'utilise dans toutes les situations, ce qui ne fait qu'augmenter ma confiance, a-t-il souligné. De jouer avec le meilleur défenseur de l'équipe, ça me facilite la tâche. J'aime jouer avec Jack et ça se réflète dans mes statistiques. Je retire aussi une grande satisfaction d'être opposé aux meilleurs trios des adversaires. Tant mieux si je peux amasser des points. J'ai encore des aspects de mon jeu à améliorer, mais je travaille là-dessus et je reste positif.»

PLUS:pc