NOUVELLES

Le TSX perd 120 points, tiré vers le bas par les titres du secteur de l'énergie

12/01/2015 05:06 EST | Actualisé 14/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré lundi un recul de plus de 100 points, minée par une baisse significative du secteur de l'énergie, alors que la banque d'investissement Goldman Sachs publiait un rapport prédisant de nouveaux déclins pour le cours du pétrole.

L'indice composé S&P/TSX a terminé la séance sur une baisse de 119,91 points à 14 265,01 points, alors que le secteur de l'énergie affichait une retraite de 4,6 pour cent.

Le cours du pétrole brut a effacé lundi 2,29 $ US à 46,07 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York — son plus faible niveau depuis avril 2009 — après que des analystes de Goldman Sachs eurent réduit leurs prévisions sur le prix de référence du brut, prédisant que les réserves grossiraient encore davantage pendant le premier semestre de l'année.

Selon eux, le cours du brut se situera à 41 $ US le baril dans trois mois. Sa prévision précédente était de 70 $ US pour le baril de West Texas Intermediate.

Les prix du pétrole se sont écroulés depuis le mois de juin, cédant plus de 55 pour cent. Ils ont perdu plus de 33 pour cent depuis la fin de novembre, lorsque l'Arabie saoudite a clairement laissé savoir qu'elle ne réduirait pas sa propre production pour soutenir les prix.

Entre-temps, un autre important joueur du secteur de l'énergie a répondu à la baisse des prix avec une réduction de ses dépenses en immobilisations. Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a réduit son budget de 2015 de près de 30 pour cent et prévoit allonger 6,19 milliards $ en 2015, soit 2,4 milliards $ de moins qu'elle ne l'avait d'abord prévu en novembre. L'action de Canadian Natural a perdu 1,36 $ à 31,81 $.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,71 cent US à 83,56 cents US, un creux qu'il n'avait pas atteint depuis avril 2009.

Les indices des principales places boursières américaines ont aussi perdu des plumes lundi. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 96,53 points à 17 640,84 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a perdu 16,55 points à 2028,26 points et que l'indice composé du Nasdaq a échappé 39,36 points à 4664,71 points.

Sur le TSX, le groupe des métaux et minerais diversifiés a retraité de 3,9 pour cent, les perspectives de plus faible demande ayant fait reculer le prix du cuivre à un creux de cinq ans, à 2,73 $ US la livre, à New York.

Le secteur de la finance a cédé un pour cent, tandis que celui de l'industrie a lâché 0,7 pour cent.

Dans la colonne des gains, le secteur aurifère a gagné cinq pour cent pendant que le cours du lingot d'or s'emparait de 16,70 $ US à 1232,80 $ US l'once à New York. Le groupe des télécommunications a aussi avancé de 0,45 pour cent.

PLUS:pc