BIEN-ÊTRE

La Nouvelle-Orléans en quelques arrêts (PHOTOS)

07/01/2015 12:07 EST | Actualisé 07/01/2015 12:07 EST
Sarah-Émilie Nault

Où dormir?

-À l'hôtel Sheraton de Canal Street, situé à deux pas du French Quarter. Fier de ses récentes rénovations (totalisant un joli 55 millions de dollars), le Sheraton est non seulement paisible, artistique et luxueux, il est aussi mené par un noble esprit de communauté. Seul hôtel a ne pas avoir dû fermer ses portes lors du passage de Katrina, il s'est transformé en infirmerie et en quartier général de la police et des médias.

Où manger?

-Au Palace café, un restaurant parisien aux plats à la touche créole et aux desserts flambés absolument divins! Musiciens sur place en soirée.

-Au Café Beignet pour ses terrasses à l'allure européenne (une extérieure et une sous voûte), ses tables en fer forgé et son menu déjeuner frais, simple et délicieux (gaufres, beignets, omelettes...)

-Pour un brunch jazzé, on se rend au restaurant The Court of Two Sisters les week-ends. Sur sa superbe terrasse (la plus grande de tout le French Quarter) recouverte de vignes et de branches d'arbres, on profite autant du buffet composé de 80 items savoureux que de la musique live des musiciens de jazz invités.

La Nouvelle-Orléans, au-delà de Bourbon Street

Où déguster les meilleurs beignets?

-Plusieurs locaux affirment que les fameux beignets saupoudrés de sucre à glacer - si populaires en Nouvelle-Orléans – se trouvent au café Morning Call. D'autres irréductibles fidèles ne jurent que par le fort populaire Café du Monde, une véritable institution depuis 1862 au coeur du French Quarter.

Où bouquiner en Français?

-À la librairie d'Acadie où le propriétaire se fait un plaisir de discuter en français avec les visiteurs francophones.

Où faire des achats?

-Sur toutes les rues constituant le French Quarter, surtout pour les jolies boutiques vintage.

-Sur la Magazine Street pour ses petites boutiques locales et créatives et les cafés.

-Sur la Decatur Street pour ses grands magasins et ses nombreuses boutiques.

LIRE AUSSI :

La Nouvelle-Orléans, au-delà de Bourbon Street (PHOTOS)

Où faire la fête?

-Ce ne sont pas les bars qui manquent le long de la Frenchmen Street. Pour le meilleur du jazz, on se rend au Blue Nite, au Spotted Cat ou au bar Maison.

-Tous les locaux recommandent vivement de visiter le bar Rock'n Bowl pour vivre «l'expérience de la vraie Nouvelle-Orléans.»

-Sur Bourbon Street, parce que, malgré tout, une visite à La Nouvelle-Orléans ne saurait être complète sans une balade le long de cette fameuse rue toujours animée. En ne s'attendant à rien et en privilégiant la tenue d'un évènement sportif important pour en saisir l'essence et la véritable folie (le summum: une partie gagnante des Saints), on ne sera pas trop déçu de l'exubérance et du manque de classe des visiteurs qui s'y croient rois et maîtres. (À éviter particulièrement en août, alors que la chaleur intense pilonnant les déchets crée des émanations franchement insupportables.)

Où vivre une expérience hors du commun?

-En prenant part à une excursion de quelques heures en bateau dans les marais des bayous cajuns. Au menu : des dizaines d’alligators que le capitaine nourrit à grands coups de saucisses et de guimauves (!), des hérons, des cochons sauvages, des tortues et des paysages aussi impressionnants que ceux vus dans les films.

Pour tout savoir et pour planifier votre voyage à la Nouvelle -Orléans.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 arnaques de voyage