NOUVELLES

Le député conservateur du Manitoba Rod Bruinooge ne se représentera pas

07/01/2015 05:01 EST | Actualisé 09/03/2015 05:12 EDT

OTTAWA - Un député conservateur du Manitoba et militant anti-avortement affirme qu'il ne demandera pas aux électeurs de l'envoyer de nouveau à Ottawa, mais il n'exclut pas de se présenter au provincial.

Rod Bruinooge, qui représente la circonscription de Winnipeg-Sud, a annoncé mercredi qu'il prévoit quitter la politique fédérale cet automne afin de passer plus de temps avec ses deux jeunes enfants.

Il a ajouté que la perte d'un membre proche de sa famille lors des vacances de Noël a mené à sa décision de passer plus de temps à la maison.

Il affirme avoir dit à ses enfants mercredi qu'il ne serait plus député à partir du 1er octobre et qu'il allait passer tout son temps avec eux, ajoutant qu'ils étaient très excités à cette perspective.

Plus de 20 députés conservateurs ont annoncé qu'ils ne seront pas candidats lors de la prochaine élection fédérale prévue pour octobre. Une poignée de libéraux et de néo-démocrates ont aussi fait part de leur prochaine retraite.

M. Bruinooge détenait la circonscription depuis 2006, lorsqu'il a défait le libéral Reg Alcock par un peu plus de 100 votes. Il a augmenté sa marge de victoire aux élections subséquentes et l'a emporté en 2011 avec 52 pour cent du vote.

Il était président d'un caucus parlementaire qui cherchait à ranimer le débat sur l'avortement, même si le premier ministre Stephen Harper a toujours refusé de le faire.

Le député n'a pas retourné les appels pour une entrevue mais il a déclaré à une station de radio CJOB de Winnipeg qu'il n'écarte pas de poser sa candidature comme député manitobain progressiste-conservateur.

L'homme se dit confiant que sa circonscription de Winnipeg-Sud restera entre les mains des conservateurs.

PLUS:pc