NOUVELLES

Après la neige et le verglas: le froid! (VIDÉO)

04/01/2015 06:20 EST | Actualisé 05/01/2015 01:20 EST

Les routes secondaires et les trottoirs demeurent glacés au lendemain d'une tempête qui a balayé la province ce week-end. Les opérations de déneigement battent leur plein à Montréal et ailleurs au Québec.

La situation s'est transformée dans la nuit de dimanche à lundi pour laisser place à du temps froid. L'air froid a pénétré le territoire québécois sous l'impulsion de vents vigoureux et s'installera pour une dizaine de jours, faisant chuter le mercure jusqu'à -30 degrés Celsius dans certaines régions.

Des avertissements de froid extrême et de poudrerie sont en vigueur à Saguenay et dans le Bas-Saint-Laurent. Des rafales allant jusqu'à 100 km/h soufflent sur la Haute-Gaspésie.

À Montréal, environ 10 % du territoire a été déblayé. L'opération de déneigement, pour laquelle ont été déployés 2200 véhicules, a commencé dimanche soir dans la moitié des arrondissements et s'est poursuivie ce matin.

Le nombre d'abonnés d'Hydro-Québec touchés par les pannes a continué de baisser tout au long de la nuit. Ce sont désormais 4200 abonnés qui n'ont pas encore d'électricité au Québec, la plupart à Montréal et en Montérégie. Au plus fort des pannes, hier en début de soirée, quelque 155 000 foyers étaient sans électricité.

Sous le poids de la glace, de nombreuses branches d'arbres sont tombées sur les installations électriques. Dans la majorité des cas, ces pannes ont été causées par l'accumulation de verglas qui a fait se déclencher les disjoncteurs de façon préventive pour permettre d'éviter des bris majeurs au réseau de distribution. Hydro-Québec a compté plus de 500 bris hier.

Sorties de route et vols retardés

La pluie verglaçante et les précipitations de neige ont causé plusieurs problèmes sur les routes québécoises.

Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont été fortement sollicités hier en raison de nombreux accidents et sorties de route. On en dénombrait au moins une centaine sur le territoire de la SQ, selon la porte-parole provinciale Audrey-Anne Bilodeau.

Alors qu'hier une cinquantaine de vols ont été annulés à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, ce matin une vingtaine de vols ont également été annulés ou retardés, dont bon nombre en direction de Toronto.

Plusieurs dizaines de vols ont également été annulés aux aéroports de Montréal et d'Ottawa.

Froid arctique dans les Prairies et les Maritimes

Dans les Prairies, le mercure a chuté de manière radicale au cours des derniers jours. Avec le refroidissement éolien, les températures ressenties frôlaient les moins 45 degrés Celsius dimanche après-midi..

Au Nouveau-Brunswick également, la neige cède la place au froid extrême. C'est surtout de la pluie qui a touché la majeure partie de la Nouvelle-Écosse.

Environnement Canada a diffusé des avertissements de froid extrême pour le nord du Nouveau-Brunswick. Un épisode pendant lequel le refroidissement éolien sera très élevé est prévu. Les vents d'ouest forts se combineront à une masse d'air froid pour donner un refroidissement éolien de moins 35 degrés ou plus froid au cours de la nuit de lundi et tôt mardi matin.

Les routes sont glissantes dans les provinces Maritimes. La chaussée est recouverte d'un mélange de glace et de neige qui peuvent rendre les conditions périlleuses à plusieurs endroits. La GRC recommande la plus grande prudence, surtout que le mercure va chuter rapidement durant la journée.

Le déneigement au fil du temps à Montréal