NOUVELLES

Neuf personnes seraient mortes étouffées au Japon en mangeant des gâteaux de riz

05/01/2015 04:01 EST | Actualisé 07/03/2015 05:12 EST

TOKYO - Au moins neuf personnes seraient mortes cette année au Japon en s'étouffant avec le traditionnel gâteau de riz du Nouvel An.

Les autorités ont rappelé aux consommateurs de bien mastiquer lorsqu'ils dégustent ces petits gâteaux de riz gluant.

Les «mochis» constituent un élément essentiel du menu du Nouvel An au Japon. Mais ces boulettes, grillées ou cuites dans un bouillon, contiennent beaucoup de gluten et peuvent parfois rester coincées dans la gorge.

Le quotidien Yomiuri a écrit vendredi dernier qu'au moins 128 personnes avaient été transportées d'urgence à l'hôpital après avoir mangé des mochis; neuf seraient mortes étouffées.

Le service de prévention des incendies de Tokyo a indiqué lundi que 18 personnes avaient été transportées d'urgence dans des hôpitaux de la capitale durant les trois premiers jours de l'année seulement, et que trois hommes étaient morts. Les pompiers ont recommandé aux consommateurs de couper les mochis en petits morceaux, de les mastiquer lentement, et d'apprendre les techniques de premiers soins.

Ailleurs au pays, trois personnes sont mortes dans la préfecture de Chiba, et on recense un mort dans les préfectures d'Osaka, d'Aomori et de Nagasaki, écrit le quotidien Yomiuri. Dans la préfecture de Nagasaki, la victime est un homme de 80 ans qui est mort étouffé en mangeant des mochis qui baignaient dans une soupe de fèves sucrées servie gratuitement dans un sanctuaire shintoïste.

C'est la tradition au Japon de visiter des sanctuaires ou des temples pour marquer le début de la nouvelle année. On y sert alors gratuitement du sake, des mochis et d'autres plats.

PLUS:pc