NOUVELLES

Le Tricolore commence l'année 2015 du bon pied, défait les Devils (PHOTOS)

02/01/2015 09:51 EST | Actualisé 02/01/2015 10:44 EST
Andy Marlin via Getty Images
NEWARK, NJ - JANUARY 02: P.K. Subban #76 of the Montreal Canadiens controls the puck while being pursued by Tim Sestito #12 of the New Jersey Devils during the game at the Prudential Center on January 2, 2015 in Newark, New Jersey. (Photo by Andy Marlin/NHLI via Getty Images)

Les Devils du New Jersey ont beau se démener comme des diables dans l'eau bénite depuis le congédiement de leur entraîneur-chef Peter DeBoer en décembre, le Canadien ne pouvait les prendre à la légère à son premier match de l'année 2015.

Canadien de Montréal vs Devils de New Jersey, 2 janvier 2015

Le quatrième trio a mis l'épaule à la roue en contribuant deux filets - ceux de Michaël Bournival - et Carey Price s'est assuré de faire ce qu'il fait de mieux, c'est-à-dire fermer la porte à l'adversaire, pour propulser le Canadien vers un gain de 4-2 vendredi soir.

"On porte beaucoup d'attention à la contribution de notre quatrième trio, a admis Michel Therrien. Je suis content pour Bournival, ça va être bon pour sa confiance. Ç'a fait quelques bons matchs de suite qu'il joue, donc je suis content qu'il réussisse à marquer."

Max Pacioretty et Tomas Plekanec ont été les autres marqueurs du Canadien (25-11-2), qui a remporté une cinquième rencontre de suite. P.K. Subban s'est illustré avec trois mentions d'aide.

Price, qui effectuait son 400e départ en carrière dans le circuit Bettman, a repoussé 22 tirs en route vers sa 200e victoire. Le Tricolore a du même coup repris la tête de la section Atlantique, devant le Lightning de Tampa Bay.

D'autre part, Pierre-Alexandre Parenteau a quitté la rencontre après avoir encaissé une solide mise en échec du dur-à-cuire Tim Sestito au centre de la patinoire en deuxième période. Parenteau s'est relevé par lui-même, a été brièvement traité au banc par les thérapeutes de l'équipe avant de retraiter vers le vestiaire. Il n'est pas retourné au jeu au troisième vingt, et on ignore pour l'instant son état de santé.

"Son état de santé sera réévalué demain (samedi)", s'est limité à dire Therrien.

Michael Ryder et Michael Cammalleri ont riposté pour les Devils (13-20-7), qui ont subi la défaite dans trois de leurs quatre sorties depuis le départ de DeBoer. Keith Kinkaid a réalisé 22 arrêts dans la défaite.

Le bleu-blanc-rouge complétera son plus long voyage de la saison _ 16 jours à l'extérieur du Centre Bell _ en affrontant les Penguins à Pittsburgh samedi.

Des premières pour Bournival

Therrien répète depuis quelques matchs qu'il souhaite obtenir plus de vitesse et une meilleure contribution offensive de la part de son quatrième trio. C'est d'ailleurs pour cette saison que Manny Malhotra a été retranché pour un deuxième match de suite, au profit de Bournival. Ce dernier a donné raison à son entraîneur en ouvrant la marque à 6:31 de la période médiane.

Bournival s'est amené sur le flanc gauche et a décoché un tir des poignets qui a ricoché contre le patin droit du défenseur des Devils Jon Merrill, qui surveillait étroitement Dale Weise, avant de déjouer Kinkaid. Il s'agissait du premier filet à l'étranger de l'attaquant québécois en carrière dans la LNH, et de son premier cette saison.

Pacioretty, qui n'avait marqué que deux buts à ses 13 matchs précédents, a doublé l'avance du CH en avantage numérique à 19:09. Après avoir accepté une passe d'Andrei Markov, il s'est dirigé vers l'enclave et a effectué un tir des poignets vif entre les jambières du gardien des Devils. Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk osbtruaient la vue de Kinkaid sur la séquence.

Bournival a porté le score à 3-0 à 2:47 de la troisième période en récupérant habilement un retour de lancer de Weise dans l'enclave pour porter le score à 3-0.

Pas de panique en troisième

Les Devils ont cependant refusé de lancer la serviette.

Ryder a profité d'une bourde à la ligne bleue offensive d'Alexei Emelin pour lancer une contre-attaque à deux contre un et décocher un tir des poignets qui a battu Price. On a alors senti que les Devils avaient pris l'ascendant dans ce match, et Cammalleri s'est chargé de rendre les choses intéressantes en rétrécissant l'écart à un seul but avec 5:49 à jouer.

Plekanec s'est toutefois chargé de sceller l'issue de la rencontre en tirant dans une cage béante avec 27 secondes à faire au cadran.

Therrien a indiqué qu'il avait aimé l'attitude de ses hommes, qui n'avaient jamais paniqué en dépit des deux buts rapides des Devils en troisième période.

"Nous ne sommes pas restés sur nos talons _ on a décoché 13 tirs en troisième période, ce qui est encourageant _, la couverture a été bâclée devant le filet sur leur deuxième but, mais en général j'ai bien aimé notre façon de nous comporter", a-t-il résumé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter