NOUVELLES

Yémen: Un attentat-suicide fait 24 morts et 48 blessés, selon les rebelles

31/12/2014 10:42 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

SANAA, Yémen - Un attentat-suicide a causé la mort de 24 personnes et en a blessé 48 autres lors d'un rassemblement de chiites, mercredi, selon un porte-parole des rebelles houthis.

Un kamikaze s'est fait exploser dans un centre culturel de la ville d'Ibb, au centre du pays, alors que les chiites se préparaient à célébrer l'anniversaire de leur prophète Mohammed, a précisé Mohammed Abdel-Baki.

Une vidéo diffusée sur le réseau satellite Yemen Today montrait plusieurs corps ensanglantés, près d'une estrade.

Selon M. Abdel-Baki, le gouverneur de la province d'Ibb était présent lors de l'attaque, mais il n'a pas été blessé. Le directeur du centre culturel aurait toutefois perdu la vie.

Le porte-parole a décrit la scène comme un «massacre», faisant 24 morts et 48 blessés. Le ministre de l'Intérieur du Yémen a plutôt avancé un bilan de 23 morts et 48 blessés.

Deux autres explosions sont survenues à Ibb après l'attaque au centre culturel, selon un communiqué des rebelles chiites.

Aucun groupe n'a encore revendiqué l'attentat, mais l'organisation extrémiste al-Qaïda a souvent ciblé les rebelles par le passé.

Dans un communiqué, le président Abed Rabbo Mansour Hadi s'est engagé à chasser les «terroristes», ajoutant qu'ils ne pourraient échapper aux accusations.

Les rebelles houthis ont pris le contrôle de plusieurs zones du Yémen, dont la capitale de Sanaa dans une lutte de pouvoir contre le président. Leurs opposants reprochent au groupe leur proximité avec les chiites iraniens.

PLUS:pc