NOUVELLES

Les États-Unis n'ont pas offert d'échange de prisonniers, dit l'Iran

31/12/2014 07:24 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

TÉHÉRAN, Iran - Selon le gouvernement iranien, les États-Unis n'ont pas offert de relâcher des prisonniers iraniens en échange de la libération d'un des membres la Marine américaine, détenu au pays depuis 2011.

La porte-parole du ministre des Affaires étrangères de l'Iran Marzieh Afkham a déclaré qu'aucun échange formel de prisonnier n'avait été proposé par les États-Unis, contrairement aux informations qui ont circulé dans certains médias.

Les États-Unis ont aussi nié les allégations concernant l'Américano-Iranien Amir Hekmati, né en Arizona, qui a été arrêté en Iran en août 2011. Ils ont toutefois réitéré leur demande de libérer l'homme de 31 ans pour des motifs humanitaires.

M. Hekmati avait été inculpé d'espionnage pour l'Agence centrale de renseignements américaine et condamné à la peine de mort. Plus tôt cette année, toutefois, les autorités iraniennes ont réduit sa peine à dix ans de prison.

Son avocat, Mahmoud Alizadeh Tabatabaei, avait affirmé mardi que l'administration américaine avait proposé un échange de prisonnier par l'intermédiaire de l'ambassade suisse—qui défend les intérêts des États-Unis en Iran.

PLUS:pc