POLITIQUE

Des dizaines de femmes autochtones sont toujours portées disparues au Canada

30/12/2014 04:08 EST | Actualisé 30/12/2014 04:09 EST

Des dizaines de femmes autochtones sont toujours portées disparues au Canada en 2014 – des cas qui risquent de hanter le pays encore plusieurs années, voire des décennies.

La galerie ci-dessous ne montre que quelques cas de femmes autochtones toujours portées disparues. Elles passent trop souvent sous le radar des médias, malgré le fait que les femmes autochtones sont surreprésentées parmi les femmes canadiennes tuées ou disparues.

(Le texte se poursuit plus bas)

Des femmes autochtones portées disparues au Canada

Cette liste est loin d’être complète. Et c’est là un des plus grands problèmes. Mis à part quelques organisations locales, il y a bien peu de ressources gouvernementales qui sont dédiées aux femmes autochtones disparues.

Selon l’Association des femmes autochtones du Canada, il n’y a aucune base de données financée par le gouvernement fédéral sur les femmes autochtones portées disparues au Canada.

La Saskatchewan Association of Chiefs of Police est l’une des rares organisations à publier des statistiques sur les personnes disparues. Son dernier rapport est frappant – 59 % des filles et des femmes disparues sont d’origine autochtone.

La violence envers les femmes autochtones est le résultat d’un système social, économique et, oui, politique, affirme Ian Culbert, directeur général à l’Association canadienne de santé publique. Ces crimes sont donc évitables.

Il faudra beaucoup plus que des données pour redresser la situation, dit-il.

Si vous détenez des informations, contactez Crime Stoppers au 1-800-222-8477. Crime Stoppers recueille des informations de façon anonyme.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les Premières nations manifestent à Ottawa