NOUVELLES

Le dialogue pour diminuer la tension entre la police et la population à New York

28/12/2014 07:31 EST | Actualisé 27/02/2015 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Un jour après les funérailles de l'un des deux policiers tués dans une voiture de patrouille à New York, le commissaire de police de la ville a lancé un appel, dimanche, pour qu'il y ait «beaucoup moins de rhétorique et beaucoup plus de dialogue» afin de diminuer les tensions entre les policiers et la population qu'ils protègent.

En entrevue à l'émission du réseau NBC «Meet The Press», le commissaire William Bratton a affirmé que les «frustrations refoulées» qui ont incité les gens à prendre la rue au cours des dernières semaines vont beaucoup plus loin que les politiques des services de police au pays.

M. Bratton a plutôt lié cette frustration au taux de pauvreté grandissant, à l'écart entre les riches et les pauvres et au chômage. Il a affirmé que ces problématiques nationales dépassent largement les questions liées au maintien de l'ordre.

Il a ajouté que les policiers et la plupart des chefs de police des États-Unis se sentent attaqués, en partie «de la part du gouvernement fédéral aux plus hauts niveaux».

M. Bratton a aussi participé à l'émission «Face the Nation» sur les ondes de CBS, où il a pris la défense du maire Bill de Blasio, affirmant que les centaines de policiers n'auraient pas dû tourner le dos aux écrans installés à l'extérieur de l'église lorsque le maire a pris la parole aux funérailles du policier Rafael Ramos.

Il a dit ne pas soutenir cette décision et que les funérailles de M. Ramos étaient un bien mauvais moment pour faire passer un message politique. Il reconnaît cependant que le moral des policiers n'est pas son meilleur et que leur geste était le reflet des sentiments de certains d'entre eux envers le maire.

Des policiers jettent le blâme sur M. De Blasio pour avoir créé une vision négative du Département de police de la ville de New York après qu'un grand jury eut refusé de porter des accusations contre le policier qui a tué Eric Garner lors d'une arrestation.

PLUS:pc