NOUVELLES
22/12/2014 04:31 EST | Actualisé 21/02/2015 05:12 EST

Tragédie de L'Isle-Verte: poursuite abandonnée contre la municipalité

MONTRÉAL - Les propriétaires de la résidence du Havre, détruite par un incendie qui a fait 32 victimes, ont finalement décidé d'abandonner leur poursuite de 1,5 million $ à l'endroit de la municipalité de L'Isle-Verte.

C'est la municipalité qui en a fait l'annonce, par voie de communiqué, lundi après-midi, en indiquant en avoir été informée par ses procureurs. Elle a ajouté qu'elle n'allait pas commenter davantage le dossier.

Dans leur poursuite, les propriétaires de l'établissement, Roch Bernier et Irène Plante, alléguaient que le bilan de la catastrophe avait été alourdi par des «erreurs lourdes et grossières» de la part de la part des autorités de L'Isle-Verte.

M. Bernier, Mme Plante et leur assureur reprochaient à la petite municipalité du Bas-Saint-Laurent d’avoir commis une dizaine d’erreurs, qui, selon eux, «ont entraîné une catastrophe humaine qui aurait pu être évitée ou, au minimum, avoir moins d’ampleur».

Ce désistement des propriétaires de la résidence du Havre survient quatre jours après la fin des audiences de l'enquête publique présidée par le coroner Cyrille Delâge sur la tragédie survenue le 23 janvier dernier.

Au terme des audiences, plusieurs questions entourant la tragédie — dont la cause exacte ne sera jamais connue — demeuraient sans réponse.

Les autorités municipales de L'Isle-Verte attendent toutefois de voir si l'assureur des propriétaires de la résidence du Havre, Promutuel Assurance Rivière-du-Loup, maintiendra sa réclamation, qui serait estimée à 2,3 millions $.

PLUS:pc