NOUVELLES

Graffitis: des artistes de rue transforment un château écossais en havre psychédélique (PHOTOS)

22/12/2014 10:57 EST | Actualisé 22/12/2014 10:59 EST

Qu’est-ce qui est plus cool qu’un château écossais? Un château écossais recouvert de graffitis, évidemment.

castle

Voici le château Kelburn, un édifice datant du XIIIe siècle situé à 56 km de Glasgow. Comme vous pouvez le constater, sa façade est plutôt inhabituelle. Le logement royal a été retouché par des artistes de rue brésiliens en 2007, lorsque le comte de Glasgow, Patrick Boyle, a appris qu’il devait retirer l’enduit de ciment qui avait été ajouté au bâtiment dans les années 1950. À la demande de son fils, il s’est résolu à faire peindre l’enduit avant son retrait. Il a fait appel pour ce faire aux artistes Nina Pandolfo, Nunca et Os Gêmeos.

cas

L’œuvre ne devait originalement exister que pour trois ans, mais en raison de sa très grande popularité et le dévouement du comte à son égard, le graffiti a pu vivre plus longtemps. Malheureusement, une inspection a révélé en 2012 que l’enduit de ciment causait des dommages à la structure d’origine et qu’il devrait être retiré définitivement. Si la fin de ces graffitis a été annoncée pour l’été 2015, il y a encore de l’espoir. Les propriétaires du château ont l’intention de tenir un concours destiné aux architectes et aux ingénieurs dans le but de créer une œuvre qui pourrait demeurer sur la façade extérieure du château sans l’endommager.

Si vous avez déjà rêvé de recouvrir un château médiéval de graffitis, voilà peut-être votre (seule et unique) chance. Dans tous les cas, vous devriez réserver votre billet d’avoir pour Glasgow pour admirer cette œuvre inusitée avant qu’il ne soit trop tard.

  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images
  • Jeff J Mitchell via Getty Images

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Graffiti général