NOUVELLES
21/12/2014 05:46 EST | Actualisé 20/02/2015 05:12 EST

Irak: les combattants kurdes avancent dans la ville assiégée de Sinjar

SINJAR, Irak - Des combattants kurdes en Irak continuaient lundi à s'enfoncer dans la ville assiégée de Sinjar, dans le nord de l'Irak, mais les militants sunnites qui l'ont capturée en août offrent une résistance de plus en plus farouche.

Un Kurde a indiqué que les hommes du groupe armés État islamique utilisent notamment des tireurs embusqués pour freiner leur progression.

Au moins deux Kurdes ont été tués par ces tireurs et 25 autres blessés. D'épaisses colonnes de fumée noire s'échappent de la ville.

Les forces kurdes affirment que les djihadistes font brûler des pneus et du pétrole pour interférer avec les frappes aériennes des avions de combat de la coalition internationale.

La bataille pour reprendre Sinjar et la région environnante est devenue le nouveau point central de la lutte contre le groupe extrémiste qui a pris le contrôle d'une grande partie du nord et de l'ouest de l'Irak au cours de l'été. Les djihadistes contrôlent aussi une vaste zone en territoire syrien.

La semaine dernière, les combattants kurdes — les peshmerga — ont lancé une offensive pour reprendre Sinjar. Jusqu'à maintenant, ils ont réussi à ouvrir un passage vers le mont Sinjar, qui surplombe la ville. Cette avancée a permis à des milliers de membres de la minorité yézidie de quitter la montagne sur laquelle ils étaient coincés depuis la chute de la ville, en août.

Dimanche, les peshmerga ont annoncé être entrés à l'intérieur de la ville. L'écho de fortes explosions et d'échanges de tirs nourris pouvait être entendu en périphérie de la localité, alors que les avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis bombardaient les djihadistes d'en haut.

PLUS:pc