POLITIQUE
19/12/2014 06:26 EST | Actualisé 19/12/2014 06:26 EST

L'UPAC tire un bilan positif de 2014

Radio-Canada

Le commissaire à la lutte contre la corruption, Robert Lafrenière, a dressé un bilan très positif des opérations de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) pour 2014.

Ces opérations de l'Unité ont mené à l'arrestation de 15 personnes en lien, entre autres, avec des accusations de fraudes envers le gouvernement. Quarante-deux enquêtes sont toujours en cours.

Le commissaire Lafrenière a aussi relevé l'importance des signalements de citoyens, au nombre de 1000 en 2014, pour aider au travail des enquêteurs. « Par les signalements, les citoyens contribuent à initier ou bonifier des enquêtes criminelles ou pénales, ou encore, des vérifications administratives diligentes », a souligné le commissaire.

Il a aussi fait valoir l'importance de la prévention « (...) pour ouvrir la voie vers le changement des cultures organisationnelles et le respect des valeurs d'intégrité. Ces mêmes valeurs influencent les façons de penser et dictent les comportements. La prévention est la base du changement profond et durable ».

Au chapitre de la prévention, toujours en 2014, les conseillers de l'UPAC ont parcouru le Québec et rencontré quelque 8000 citoyens dont des maires, des fonctionnaires, des conseillers municipaux et des directeurs généraux.

Dans son bilan annuel, l'UPAC fait aussi ressortir les liens qu'elle a établis avec des organisations antimafia à l'échelle internationale. « Une récente mission en Italie a permis d'identifier des ports d'attache avec des organisations publiques dont les mandats s'apparentent à ceux de l'UPAC », précise le rapport.

Le commissaire a fait valoir que des recommandations avaient été formulées à la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction (CEIC).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref