NOUVELLES
19/12/2014 10:13 EST | Actualisé 18/02/2015 05:12 EST

Huit enfants morts en Australie: une femme est arrêtée

SYDNEY - Une femme a été arrêtée en lien avec les huit enfants morts retrouvés dans une maison de la banlieue de Cairns, dans le nord de l'Australie. La femme de 37 ans, grièvement blessée par des coups de poignard, avait été transportée à l'hôpital.

La femme, qui est dans un état stable, serait la mère de sept des huit enfants. La huitième victime serait sa nièce, a précisé l'inspecteur-détective Bruno Ascinar.

Les policiers interrogent actuellement la femme, qui est lucide, selon eux.

La police d'État de Queensland a été appelée à la maison de Manoora, vendredi matin, après avoir reçu un appel faisant état d'une femme gravement blessée. Elle y a fait la triste découverte des huit enfants décédés, âgés de 18 mois à 14 ans.

M. Ascinar a refusé de préciser la cause de leur décès, mais les policiers examinent actuellement des couteaux qui auraient pu être utilisés pour commettre le crime.

M. Ascinar a ajouté que les autorités rencontraient tout le monde ayant été en contact avec la famille depuis deux ou trois jours.

«Au point où en sont les choses, le public n'a pas à s'inquiéter d'autre chose que du fait que c'est un événement très, très tragique», a déclaré l'inspecteur.

«La situation est bien contrôlée pour le moment. Personne à l'extérieur de cet environnement n'a à s'inquiéter.»

Lisa Thaiday, qui affirme être la cousine de la femme, a rapporté qu'un autre fils de ses fils, âgé de 20 ans, est arrivé à la maison et a trouvé ses frères et soeurs morts.

«Je vais le voir à l'instant, il a besoin de réconfort. Nous sommes une grande famille (...) Je ne peux pas y croire. Nous venons tout juste d'apprendre pour ces pauvres petits», a-t-elle affirmé.

La rue a été fermée à la circulation et une scène de crime demeurera en place au moins pour la prochaine journée. Des dizaines de policiers se sont rendus à la maison et une foule de curieux se tenaient à l'extérieur du périmètre de sécurité, certains en larmes.

C'est une dure semaine pour l'Australie, qui se remet à peine d'une prise d'otage dans un café du centre-ville de Sydney. Lundi, un homme armé a fait irruption dans le café et a gardé 18 personnes prisonnières durant 16 heures. Deux otages et l'assaillant sont morts lorsque la police est intervenue pour mettre fin à la séquestration.

Dans une déclaration, le premier ministre, Tony Abbott, a affirmé que la nouvelle était dévastatrice et qu'il s'agissait d'un «crime sans nom». «Ce sont des jours éprouvants pour notre pays», a-t-il déclaré.

PLUS:pc